Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 12:04

"Le congo aujourd'hui et demain" aux éditions de l'onde. www.editions-onde.com

 

 

     Résume:

   La carrière politique et professionnelle de Mathias Dzon est prolifique, puisqu'il fut directeur général de la banque international du Congo (BIDC), Directeur national pour le Congo de la BEAC, ministre de l'Economie, des finances et du Budget, créateur avec d'autres personnalités de l'Union patriotique pour le renouveau national (UPRN); mais c'est ici en démocrate convaincu qu'il s'exprime refusant l'idée de pensée unique et de monopartisme.  Il mène une étude sans concession de la vie politique congolaise de ces quarante-huit dernières années, tant sur le plan économique et social que sur le plan politique. Si son analyse terriblement lucide n'épargne rien des erreurs commises, c'est pour mieux exposer pourquoi le Congo peut changer, évoluer, se rénover. Un vibrant espoir emplit  le lecteur au fil des pages, car : "Ensemble, nous pouvons changer le Congo."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DZON MATHIAS
commenter cet article

commentaires

defenseur de la bonne cause 23/12/2009 16:22


slt monsieur! je vous félicite d'abord pour votre devouement et vous remercie du souci que vous accordez au devenir congolais. maintenant que le passage en force a été exécuter et que l'opposition
continue à subir des pressions puis vie au quotidient la restriction des libertés tant bien légales que constitutionnelles, que propose l'alliance et quels sont les objectifs du parti à court ou à
long terme? je voudrais bien savoir la nouvelle stratégie adoptée en vue de destabiliser et tendre vers la suppression de l'illégalité et l'anéantisement total de ses représentants.

on ne peut tromper un peulple tout le temps, faisons apparaître la lumière. c'est dans l'attente d'une réponse que je vous souhaite une bonne continuté et des jours meilleurs.


ngando 19/12/2009 19:35


http://h5ms-cg.over-blog.com/


Michel NTSANGATA 30/06/2009 02:10

SUITEEn fait,il ya bien lieu d'interroger les congolais sur le slogan de l'éligibilité de sassou au premier tour .Quels sont les arguments qui soutendent un tel slogan.-Pour évincer Yombi ,il a été fait contre lui la propagande d'un président budgétivore et corrupteur,pour reprendre l'expression de l'époque "enveloppeur",or aujourd'hui sassou a fait de l'achat des consciences un art de vie ,bien plus qu'un style.Quoique Président de la République,il ne manque de créer des milices privées équipées ,entrainées et renumérées avec les Fonds publics mais cela n'émeut personne.La privation des médias publics aux leaders de l'Opposition est une blague qu'on ne saurait tolerer pendant longtemps,et il est indispensable à mon avis de créer un incident en se déportant nombreux devant le siège de la télé et la Radio nationales pour un éveil des consciences.On ne peut pas faire des omellettes sans casser les oeufs.Enfin je suggère que vous EXPLOITEZ AU MIEUX LA CONSTITUTION par exemple en inondant les principales villes de notre Pays par des TRACTS QUI DENONCERAIENT TOUTES LES VIOLATIONS DE LA LOI PAR sassou et ses complices et le SENS DE VOTRE  DEMARCHE SERAIT JUSTIFIE PAR LE NON ACCES AUX MEDIAS D'ETAT, COMME LUI en son temps, AVAIT DES MILICES PRIVEES POUR UNE SOIT DISANT AUTODEFENSE.Au moins la CONSTITUTION PERMET l'EXPRESSION PAR LE TRACT.Il faut avoir des idées et un incident dans ce sens attirera davantage l'attention de la COMMUNAUTE INTERNATIONALE.Il est choquant de savoir que RFI évoque abondamment les Elections de GUINEE BISAU et ne fasse nullement écho des élections du CONGO-BRAZZAVILLE.Il faut expliquer aux Congolais que le Pays est en danger car la pratique de sassou visant à regrouper autour de lui des personnages politiques dans le seul but du partage du pouvoir et par conséquent des richesses nationales est un vrai suscide auquel il faut impérativement parer.COMBIEN D'OUVRAGES ONT ETE ECRITS PAR LES OCCIDENTAUX POUR DENONCER LA GESTION CRAPULEUSE,MAFIEUSE ET SCABREUSE DES FINANCES PUBLIQUES AU CONGO.Il faut en découdre avec sassou,un dictateur est généralement imbu de lui,une arrogance souvent méprisante pour rien .Je cite toujours en exemple Ceauscescu qui était un Dieu vivant pour les Roumains .IL faut savoir que le mécontentement est profond au CONGO ,seul la peur tétanise les Congolais et sassou a conscience de cela.Il faut faire échec aux projets de sassou et acolytes notamment yombi à qui il a été fermement promis le Poste de PRESIDENT DU SENAT.Ce dernier a même fait venir de Paris quelques proches pour la composition de son Cabinet.Une façon peut-être de raviver la flamme du funeste CMP.Rappelons que Florent ntsiba est toujours là aux côtés de l'homme sassou dans l'esprit d'un pouvoir à conserver à tout prix. Prompts reflexions,voilà ma contribution citoyenne.

Michel NTSANGATA 30/06/2009 01:04

Mr Mathias DZONAprès une trève indépendante de ma volonté,me voici dans cet espace pour une contribution à votre campagne autant que cela vous soit utile .En effet,choqué de savoir que le président sortant ,malgré son échec cuisant avec sa nouvelle espérance ,vient de concocter un bidule dénommé"le chemin de l'avenir".Avec la perspicacité que je vous reconnais,daignez démonter les arguments insensés et mensongers d'un homme qui manque notoirement du respect pour son peuple et pour causes:-En 1979,il lance le VDA "vivre durement aujourd'hui pour vivre mieux demain,dans les mêmes temps il ne s'empêche d'acheter son pavillon du Vésinet pour un milliard CFA.-La nouvelle espérance prévoyait le recrutement de 40000 jeunes par an ,qu'en est-il aujourd'hui?-Quel est l'état des routes au Congo en commençant par le nord qu'il se réclame tant,je signale qu'entre Ollombo et ABALA,localités distantes de 35KM à peine ,-bonnes heures sont nécessaires pour couvrir ce trajet.Pendant ce temps un Aéroport d'un coût supérieur à 100 MILLIARDS de cfa a été construit avec pour seul usagers les visiteurs de sassou et le trafic des armes nécessaires au fonctionnement du Camp de TchambitchoDans tous les cas la lecture de son ouvrage"la souris,le manguier et le fleuve "ne recèle que de promesses jamais tenues en 12 Ans de pouvoir et pourtant cet ouvrage apparait en mai 1997.La promesse de construction des hopitaux ,de routes,Universités et autres infrastructures y figurent pourtant en bonne place.Mr DZON,prenez le temps de dénoncer haut et fort tous ces travers qui lui ont pourtant servi d'alibi pour déclencher la guerre du 5 juin .Le non respect de la Constitution était à l'époque son cheval de bataille pourquoi lui,foule délibérement les principes qu'il a lui même édictés.Il faut rappeller aux congolais qu'ils ne sont pas si naifs et amnésiques comme sassou voudrait le faire croire.Il faut qu'il s'exerce au CONGO non pas la Décramocratie de la peur mais la peur de la Démocratie. UN président de la République qui passe sur les Antennesnd'une Radio en FRANCE(RTL) pour vanter le fait qu'il a été initié dès l'age de 5 ans certainement au vol ,aux assassinats et à la culture du mensonge

Obelombia 08/06/2009 13:59

Cher Monsieur Dzon,Pouvez-vous nous expliquer pourquoi cette musique de fond qui empêche le lecteur de ce concentrer sur les textes à lire sur votre site? Ne pensez-vous pas que la musique a assez abruti les congolais et qu'il faille qu'un homme de votre classe puisse en rajouter? Sur tous les blogs congolais le lecteur tombe sur une musique assourdissante. Craindriez-vous donc que les gens réfléchissent ou voulez-vous prouver aux congolais que seule la musique est inspiratrice pour eux? Monsieur le Candidat, les congolais sont déjà trop abrutis par leurs rumbas, leurs ndombolos, de grâce, montrez-leur une autre fois que celle des chants, hurlements, tressaillements des derrières, quand ils doivent en ce moment se servir de leurs cerveaux pour réfléchir en âme et conscience de ce que sera leur pays dans les semaines qui viennent.Salutations. 

Profil

  • DZON MATHIAS
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens