Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Cher ami Marentti,

Pour commencer, je voudrais  vous rappeler que le respect est la règle démocratique que nous devons tous faire usage et ce quelles que soient nos divergences. Votre post précédent n'a pas été censuré, vérifiez bien et rassurez que vous que vous l'avez bien envoyé avant d'user d’injures. Ca ne vous honore pas et moi non plus.
Lisez aussi les questions des autres ainsi que les réponses que je donne. Gamboma en dépit du fait que j'en soit originaire, ne représente pas à mes yeux plus que Ouesso,  Nkayi, Madingou ou Sibiti. je sais que je devrais faire les mêmes efforts dans ces localités pour espérer avoir le soutien et le vote des populations qui y vivent.
 
1- A propos du pool, je vous demande de vous référer à la réponse que je viens de donner au compatriote Séraphin Mompouya.

2- Pour l'affaire de la BIDC, vous faites une lecture erronée de la situation. Cette banque n'est jamais tombée en faillite au point de mettre au chômage des milliers de pères de familles comme vous le dites. La BIDC a continué d'exister même après mon départ de cette banque. Elle n'a jamais disparue mais la majeure partie de son capital a été rachetée par le crédit lyonnais qui lui même s'est fait racheter par le crédit agricole. Il s'agit là d’opérations de rachat et de fusion qui sont courantes dans le monde de la finance. Le problème, c'est qu'en général, cela s'accompagne de suppression d'emplois, mais on ne peut hélas y échapper. Néanmoins, les compatriotes qui ont perdu leurs emplois dans cette opération de cession des actifs de l'état dans le capital de la BIDC au crédit lyonnais ont tous obtenus leurs indemnités de licenciements. J'ai dirigé la BIDC à une époque où l'injonction politique dans la gestion interne des banques était monnaie courante. Je suis donc disposé le moment venu à répondre non sur le blog mais devant les médias de ce que les congolais pourront me reprocher dans ma gestion de cette banque.
 
3- S'agissant de l'affaire Humberto, ce Sieur s'est installé au Congo sur Autorisation du Ministre du commerce qui ignorait à mon avis le dispositif réglementaire relatif aux activités bancaires et financières. Le Ministre des Finances de l'époque, moi, a été informé en même temps que le Ministre de la justice par le Gouverneur de la Beac Jean Félix Mamélépot.
 
Je me suis empressé de responsabiliser immédiatement le Directeur National de la Beac de l'époque, Pacifique Issoïbeka, l'actuel Ministre des Finances qui a confirmé les dires du Gouverneur de la Beac. Immédiatement j'ai décidé du blocage des comptes du sieur en même temps que j'ai proposé son arrestation.
 
Malheureusement, non seulement le blocage des comptes a été levé par le Président du Tribunal du Commerce resté impuni à ce jour, mais Mr Humberto s'est vu offrir la radio et la télévision congolaises pour narguer et injurier le Ministre et le Gouverneur de la Banque Centrale.
 
Et, le comble, le Ministre des Finances a quitté le gouvernement et Mr Humberto qui a extorqué aux Congolais la rondelette somme de près de' 30 milliards de FCFA est sorti librement de ce pays. Alors qui est donc complice de Humberto ?
 
Je demande qu'on pose des questions au Ministre du commerce de l'époque et à d'autres, certainement les vrais parrains, on l'imagine très bien. Alors arrêtons la comédie sur cette sale affaire.

 
Cher ami Marentti, je vous rappelle qu'on peut parfaitement exprimer son point de vue sans sombrer dans des propos désobligeants. Pour la suite, je me réserve donc le droit de ne pas répondre aux interventions qui mettent en exergue la polémique inutile telle que « vous n'avez pas publié mon post donc vous n'êtes pas démocrate... »

Avec l'espoir d'avoir donné satisfaction à vos préoccupations, merci et bientôt

Partager cette page

Repost 0
Published by

Profil

  • DZON MATHIAS
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens