Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Commentaires

Après avoir frisé le ridicule en affirmant que « les dirigeants du crédit Lyonnais avait racheté la BIDC pour « larguer et  insulter DZON l’incompétent », M. OKIESSI d’OYO sombre dans le mensonge, il affirme :  

« La BIDC avait octroyé sans contre partie un crédit mamout dans l´histoire du congo à un homme d´affaires congolais pourtant en difficultés financières. Le montant de ce crédit etait plus que le capital de la BIDC. Ce qui plongea la BIDC  dans une crise sans précedent et obligea l´état congolais à ceder ses parts et déclarer cette institution en faillite.
Juste après cet incident Mr. DZON prenna la fuite pour aller en exil en france et de là-bas il s´allia à Sassou pour revenir au pays sur le tapis rouge qui le conduisa au ministères des finances ».
 

Un mensonge éhonté de OKIESSI, car M. DZON a démissionné de la BIDC en 95 et remplacé par M. BITA, ensuite par M. Hilaire BABASSANA et M. BOUITY VIAUDO. La Banque n’a été cédée au Lyonnais qu’ en 2001, soit 6 ans après le départ de M. DZON. La BIDC n’a jamais été déclarée en faillite, malgré les pertes matérielles occasionnées par la guerre. Elle a tout simplement été vendue par l’état congolais pour respecter les conditionnalités du programme intérimaire Post conflit. 

Par ailleurs,  il faut revoir tes cours d’économie : une banque ne peut pas octroyer un crédit sans contrepartie. La contrepartie du crédit est la quantité de monnaie scripturale ou fiduciaire mise en circulation à l’occasion du crédit. Si cette contrepartie n’existe pas, il ne peut y avoir de crédit. Mais t’en fait pas j’ai compris que tu voulais parler de crédit sans  garantie. En effet, la mise à disposition d’un crédit à moyen ou long terme nécessite que la banque exige des sûretés réelles (hypothèques) ou des sûretés personnelles (cautions). A ce sujet, je ne peux polémiquer avec toi, car je n’ai pas la connaissance des éléments constitutifs du dossier de crédit en question.  

M. OKIESSI, Maintenant que tu es démasqué, dis –nous ce que tu reproches exactement à M. DZON sur l’affaire Umberto et on te répondra. Je n’ose plus te demander le nom de ton mentor, car il est connu de tous : le cobra Royal. 

Alternance

Commentaire n° 51 posté par alternance il y a 3 jours à 00h30
Mr Okouessé,
je ne vous demande pas d'apllaudir Mr Dzon et moins encore de dire oui à tous ce qu'il dit. je ne pense pas que c'est ce que demande Mr Dzon lui même.
Vous avez raison de vouloir comprende et de posez les questions. mais là où je ne vous suis plus ou plutôt je contexte votre démarche c'est que vous vous accrochez à des critiques sans fondement. personne n'est expert en politique, on a toujours besoin d'un plus peiti que soi. c'est dans le débat que l'on apprend certaines choses. Et dire à un compatriote que vous avez raison et que je me suis trompé n'est pas à mon humble une defaite mais temoigne d'une certaine grandeur.
Vous me donnez l'impression de débattre pour déattre, je ne sens pas une certaine volonté de faire avancer les choses, non pas seulement pour la candidature de Mr Dzon mais pour le pays que vous y tenez beaucoup.

Mais que voulez savoir sur le passage de Mr dzon à la BIDC, sur l'affaire Humberto et sur son passage au ministère des finances qu'il ne nous a pas dit?

Mais vous faites erreur, le crédit que vous faites allusion a été accordé bien avant la conférence nationale. Il n'a jamais posé de problème à Milongo ni Babakas qui étaient respectivement premier ministre et ministre des finances après la C.N.S.
Le bénéficiare de ce crédit n'était pas un étranger, cet homme avait sur place de biens immobiliers qui pouvait couvrir le montant de son emprunt. ce crédit avait été octroyé dans les règles bancaires.

Vous vous trompez mon frère, la décision de l'état congolais de vendre sa participation au capital dela BIDC ne fait suite à ce crédit.
La BIDC a continué de fonctionner après Mr Dzon, au cas ou vous le saurez pas, c'est Mr BITA qui en était le directeur général et c'est Mr Dzon lui même qui avait donné sa démmission.

Mr Dzon n'est pas allé en exil aprs son départ de la BIDC il a été le fondé de pouvoir de la BEAC à pointe Noire avant de s'exilé au Gabon puis en Frane. Vérifiez vos sources d'information pour ne pas paraître ridicule.

Rassurez, je ne fais pas la chasse aux sorcières sur ce blog ce n'est pas mon et je ne pense pas que ce soit l'idée de Mr Dzon. Ce je cherche c'est d'essayer d'éradiquer certaines zones d'ombres dans votre façon de voir les chose et la candidature de Mr Dzon.

Ce qui est bien c'est d'arriver à vous convainv=cre dans le débat pas de vous taxer de tous et de rien.

Mr Okouessé la BIDC est seule banque que l'état à pu récupérer des fonds ce qui n'a pas été le cas de l'UCB, de la BCC dont certains épargnant peinent encore à récouvrir leur épargne.

Continuons le débat et je vous suis quans vous serez convaincu sur la BIDC, faites signe et nous passerons sur un autre sujet.
A bientôt
Commentaire n° 52 posté par La parole il y a 4 jours à 22h44

Je voulais  plus intervenir sur les délires de M. OKOUESSE, mais face à de telles  inepties, je suis bien obligé de réagir, il y va de la crédibilité des congolais, car il se peut que ce site soit visité par des étrangers. Monsieur Okouesse affirme :
« Dans un système économique lorsqu´une entreprise concurrente rachete la structure dont vous etes Directeur général, c´est qu´il y a un malaise visible au sein de votre établissement. Et la concurrence pour vous larguer, vous injurier d´incompétent se propose de racheter votre structure. Chose que M. DZON semble curieusement ne pas avoir compri. Aucune entreprise ne se permettra de faire une offre de rachat à une structure concurrentielle bien portante ou ayant un capital supérieur au sien ».
 Je n’ai jamais lus des propos aussi médiocres sur ce site. Pour M. JP Okouesse, le Crédit Lyonnais France, banque dont le chiffre d’affaires est supérieur au PIB du Congo est une concurrente de la BIDC, de ce fait  M. DZON devrait être mécontent de voir les actifs de la  BIDC repris par une banque de renommée internationale.  . Juste pour son info, le crédit Lyonnais a été racheté par le Crédit agricole, donc si on suis sa logique le DG du Crédit lyonnais était incompétent, Paris bas a été racheté par la BNP, donc le DG de Paris bas était incompétent, le crédit agricole lui même va être fusionné avec le la Caisse d’Epargne, là les deux dirigeants doivent être incompétents. Et la Fusion Totalfina- Elf qui était incompétent ? le dirigeant de Elf ou de Total ?
Tu dois comprendre que si le Crédit Lyonnais avait accepté de débourser de l’argent pour acquérir la BIDC alors que le Congo sortait de guerre, c’est que la qualité du portefeuille de cette banque a été appréciée par les Analystes financiers du Crédit Lyonnais.  Une société qui ne garantie pas des potentialités de gains ne peut être  rachetée par une autre entreprise. Pour toi, les dirigeants du crédit lyonnais ont  investi l’argent des actionnaires du CAC40 et des contribuables français dans la BIDC pour «  larguer, injurier et se moquer de  DZON l’incompétent », mais prends un peu le temps de réfléchir une minute avant de balancer les post’n.  Habituellement dans les concours, lorsque les correcteurs lisent de telles inepties ils les publient dans le bêtisier.
 Franchement, je pensai que tu allais sortir une  vrai critique  pour débattre avec «  la parole » parce que dire que DZON est incompétent parce que les actifs de la BIDC, dont-il fut gestionnaire ont été repris par une grande banque d’envergure internationale me laisse vraiment zinzin. .Ecouter de  tels propos dans une économie mondialisée où les fusions- acquisitions sont légions et les marchés des capitaux dérégulés et déréglementés, je comprends qu’au royaume d’El Sass, et ses neveux le ridicule ne tue pas.
Tu ferais mieux de critiquer ton Cousin qui a mis à sac l’ONPT  pour la revendre à ta cousine Edith pour un franc Symbolique ( SOTELCO). Vous n’avez même pas pris le soin de désintéressé les pauvres employés qui ont été mis dehors sans la moindre indemnité. Mais au juste pourquoi ton oncle Sassou n’a jamais trouvé des sociétés crédibles pour reprendre toutes les entreprises d’Etats que tes cousins ont mis à sac (  Hydro Congo, ONPT, SOCAVILOU, BCC, Lina CONGO, , OCB, BNDC, HUILKA, OFNACOM, SNE, SNDE….). Peut être a-t-il choisi de mettre les agents au chômage technique sans indemnité de licenciement pour éviter qu’il soit traité d’incompétent comme DZON.
On sait que t’es un espion de Sassou, car tu n’a jamais décliné le nom de ton candidat. On connaît cette technique : tous les opposants sont pourris, par conséquent Sassou est le moindre mal. Ce truc ne marche pas. Dis- nous qu’el est ton candidat  et quel est son programme, après on pourra débattre. Mais je suis persuadé que tu ne le diras jamais, car ton candidat c’est El SASS, il est tellement minable que tu as honte de lui et pourtant tu le soutien par solidarité villageoise et boukouteuse. 
 Alternance

 

 

Commentaire n° 53 posté par alternance il y a 4 jours à 21h37
Mr La parole,
La meilleure reaction qui vous serait convainable je le sais très bien est celle de chanter vos éloges(Mr. le président, nous sommes avec vous...) à l´image de tous ces ventres affamés qui trouvent leur compte dans le portemonaie de votre candidat Mr. DZON.

En démocratie le OUI n´a sa valeur que si celui qui le dit à la possibilité de dire librement NON.

Malheureusement la plupart de nos compatriotes sont prise en otage par tel ou tel candidat pour des raisons soit économiques, regionales ou fanatiques. JP Okouesse est un homme libre !!!

Parlant de travail intellectuel vous faites allusions au programme de société de Mr. DZON ? Si c´est le cas je suis entierement d´accord avec vous. Je n´ai jamais mise en cause le caractère raffiné et intellectuel de ce programme qui d´ailleurs semble avoir été rédigé par des universitaires camouflés derriere les bouquins de lenine et bien éloigné de la réalité congolaise.
Sur ce point je suis tout à fait d´accord avec vous.

Mais comprennez une chose. Je veux un débat schématisé et structuré.
1ère Etape: La personalité de votre candidat, M. DZON, son séjour à la BIDC, Humberto, Ministère des finances et en suite son programme..

Vous devez me remercier, si des bons arguments vous en aviez pour bien pouvoir éclaicir le peuple à travers ce débat...

Revenons à vos réponses au sujet de la BIDC.
- Vous relativez le malaise qu´il y avait et qui fut meme la raison principale de le cessation des activités de cette institution, c´est ce que je n´approuve pas.

La BIDC avait octroyé sans contre partie un crédit mamout dans l´histoire du congo à un homme d´affaires congolais pourtant en difficultés financières. Le montant de ce crédit etait plus que le capital de la BIDC. Ce qui plongea la BIDC  dans une crise sans précedent et obligea l´état congolais à ceder ses parts et déclarer cette institution en faillite.
Juste après cet incident Mr. DZON prenna la fuite pour aller en exil en france et de là-bas il s´allia à Sassou pour revenir au pays sur le tapis rouge qui le conduisa au ministères des finances.

J´accorderai du crédit à vos interventions si vous pouvez m´expliquer pourquoi ce crédit mamout qui consistait juste à transférer le capital de cette institution à une personne privée ?




Commentaire n° 54 posté par JP Okouesse il y a 4 jours à 21h16
Mr Okouessé,je pense tu doit admettre le fait que t'arrête pas d'enchainer des propos incohérent, j'ai beau vouloir éviter de te répondre mais ça me choque tellemen.Alors retiens ceci:

Deux entreprises concurrentes peuv bien fusionner ou l'une peut acheter l'autre sans pourtant que l'une ou l'autre soit forcément en situation de fallite,la motivation peut être le fait d'etre plus compétitif avec le reste du marché,et l'entreprise achetée peut tjrs continuer à avoir des actions auprès de celle qui l'a acheté.

Et puis faut savoir que credit lyonnais (comm tu dois pas ignorer ses origines) ne comptait pas la bidc parmis ses concurrents, les deux banques ne s'adressait pas à la même clientele et même si elle était concurentes réfere toi au paragraphe précédent.

Et pour l'instant,notamment sur ce blog il n'est pas question de parler d'une banque mais d'un pays : le Congo,ne ns ecartons pas du sujet principal et fondamental,parce qu'aujourd'hui le congo a besoin d'une nouvelle donne.Alors je ne sais pas pourquoi t'évite cette question: QUI PENSES TU ETRE LE MIEUX POUR BRAVER LA MAGISTRARURE SUPREME DE NOTRE PAYS EN JUILLET 2009 ?je te le mets en majiscule pour que tu le voille bien.c'est bien beau de critiquer mais il faut avoir une solution alternatice,alors fais nous savoir celui que tu penses être plus compétent pour ce poste et on avancera dans la discussion.Autrement si tu n'a pas d'avis sur ce point c'est que t'es pas crédible et tu nous fais perdre du temps, puisqu'il faut bien un président à l'aube de cette échéance électoral...Alors QUI ??????parce que notre très chèr pays a besoin de ça mais pas de bidc blablabla blablabla
Commentaire n° 55 posté par xoxo il y a 4 jours à 20h58

Mr okouesse,
Post après post, vous confirmez votre légreté intellectuelle. On ne réagit jamais de la manière que vous utilisez pour répondre à un travail intellectuel d'autrui. la ritique est toujours une bonne mais la proposition du mieux est encore meilleure. Vous critiquez les 100 propositions de mr Dzon c'est bien. mais là ou vous devenez decevant c'est que vos crtiques ne se fondent sur rien de concret et c'est ailleurs pour cette raison que vous êtes incapables de proposer autres choses.
je sais qu'ils de nombreux compatriotes qui ont une trsè grande capacité d'analyse et peuvent proposer. d'ailleurs sur ce même blog, j'ai lu un compatriote qui après avoir lu les 100 propositions de mr Dzon, a voulu enrichir ce pacte dans le domaine du tourisme et il est revenu pour dire que Mr dzon lui avait rassuré de prendre en compte son apport. Voilà comment nous devons travailler pour faire avancer le pays.

Pour revenir à la BIDC, je constate que vous ne maîtrisez rien de cette banque.
la BIDC avait pour actionnaire principal, l'état congolais. ce qui d'ailleurs permettait à l'état de nommer son directeur général. Dans le même temps, cette dominance de l'état dans le capital de la BIDC posait également un autre problème celui de son immiscion dans la gestion de cette banque. c'est dans ce cadre que de nombreux responsable politiques ont eu des crédits qu'ils n'ont jamais remboursés et la BIDC n'était pas seule à subir  cela.

Si vous lisez un plus, vous vous rendrez certainement compte que la decennie 90 est celle de la crise financière et banciare dans la sous region CEMAC. la BIDC comme d'autres banques congolaises n'ont paq fait face uniquement à des problèmes de gestions internes maisaussi à la conjonture regionale morose.

Oui mr Dzon a raison de dire que la BIDC n'est jamais tombée en faillite et le fait que cette banque soit rachettée par une autre n'a rien avoir.
Pour votre gouverne, le rachat de la BIDC par le crédit lyonnais tient à la décision de l'état congolais principal actionnaire de la BIDC de ceder la majorité de sa participation dans le capital de la BIDC. Et quelque l'entreprise, et la santé financière de celle-ci, on ne peut pas empêcher à une personne morale ou physique de vendre ses participation dans son capital.

Et ce qui concerne l'état congolais, il faut comprendre que la cession ou la vente de la participationde l'état congolais dans le capital de la BIDC trouve son fondement dans la disparition dans ce que l'on appelle l'état-entrepreneur, une vision économique très combattu dans la decennie 90 et que la crise économique actuelle semble faire revenir notamment avec les prises de participations des états dans les banques.

Si pour vous, travailler pour son pays et sous la direction d'un autre compatriote suppose que l'on devienne son dérivé, alors je comprends dans quelle personne êtes vous.

Mais j'ai lu mr Dzon sur ce même blog au sujet de ses relations avec le président Sassou, je ne pense pas qu'on peut être plus explicite que l'a été Mr Dzon.

Et cas ou vous ne savez pas, le crédit lyonnais était actionnaire de la BIDC ce n'était  donc pas vraiment une concurrence pour la BIDC. Et lorsque qu'un actionnaire decide de sortir du capital d'une entreprise, la priorité de prise de part nouvelles revient aux autres actionnaires et ça été le cas avec la BIDC, l'état congolais et le crédit lyonnais.

Et de par le monde, les rachats, les fusions des banques est une chose qui ne surprend personne et surtout quand cela relève de la decision d'un actionnaire de surcroit majoritaire de sortir du capital.

Pourquoi serais je injurieux est le but? je crois bien que nom.

Continuons le débat.
Merci et à bientôt

 

Commentaire n° 56 posté par La parole il y a 4 jours à 20h14
M. La Parole,

REMARQUE
face à cette cacophonie des DZONminés j´ai du mal à suivre notre débat. je vous propose de changer la couleur de vos écrits. Cela m´inviterait d´accoder des crédits aux écrits des cobras de DZON et me concentrer UNIQUEMENT sur vous. Car votre verbe traduit un niveau intellectuel acceptable.

Monsieur la parole,
L´incompétence n´est pas une maladie contengieuse. Donc si vous etes incapable de comprendre les règles élémentaires sur la base des quelles fonctionnent les institutions républicaines et internationales, ne pensez pas qu´il en soit de meme pour tout le monde. Au risque d´aller jusqu´à me dire que je fais du copy & paste des cours de droit ? Monsieur, merci de cette honneur que vous me faite! Etant donné qu´il s´agit bel et bien de mon analyse personnelle.

Revenons à vos quatasismes.

La crédibilité du bout de papier contenant les 100 propositions allucinaires de DZON depend fortement de celle de son auteur. De nos jours M. DZON ne jouit d´aucune crédibilité nationale et moins encore internationale. Sa crédibilité partielle n´est autre que regionale.

Au niveau national DZON en sa qualité du produit dérivé de Sassou n´attire l´attention de personne.

Ce Monsieur a été Directeur de la BIDC. Une banque qu´il mettra plutard en faillite. Sa Réponse: LA BIDC n´a jamais fait faillite, elle a été rachété par crédit lyonnais. Une telle réponse fait sa fierté, comme quoi chez les incapables la honte n´existe.

Dans un système économique lorsqu´une entreprise concurrente rachete la structure dont vous etes Directeur général, c´est qu´il y a un malaise visible au sein de votre établissement. Et la concurrence pour vous larguer, vous injurier d´incompétent se propose de racheter votre structure. Chose que M. DZON semble curieusement ne pas avoir compri. Aucune entreprise ne se permettra de faire une offre de rachat à une structure concurrentielle bien portante ou ayant un capital supérieur au sien.

Je m´arrete par là et attend votre réaction...
Nous allons débattre poitn par point...

Restons encore sur le sujet: BIDC...
faite sortir tous les éléments à votre connaissance, car les miens ont dèjà été triés et déposés sur ma table point par point...

Le peuple congolais nous suit...


Je me garde le droit de ne pas réagir aux propos injurieux et plaintifs.


MESO MA KOKO...
                        ... BAWA NA MESO...   



Commentaire n° 57 posté par JP OKouesse il y a 4 jours à 19h13
Mr Okouesse,
J'espère que t'a bientôt fini de faire ton petit cirque.Tu racontes du grand n'importe quoi, et ton pti cours de droits déconnecté de la réalité pense à l'oublier et tu sauvera ton ame.lis un instant ce que tu raconte "un acte contractuel composé des obligations et droits de toutes les deux parties." Retourne voir ton prof de droit je ne sais de quel fac et il te dira que la politique ne se mélange pas avec le droit du travail mais il s'agit du droit constitutionnel.Ton ptit tchakou est mal adapté et tu dois savoir qu'il n'y a pas d'engagement contractuel entre le president et un tiers ministre, c'est l'un qui nomme l'autre et ce dernier est par ricoché subordonné et peut se faire viré qu'on le président le souhaite.Si cette relation était contractuel le ministre serait en droit de contesté la décision du presidt en justice comm cela arriv dans les autres domaine du droit à savoir le droit du travail,commercial,admin etc.En politique c'est pas d'égal à égal et faut pas nous parler d'acte contractuel entre les deux parties.Il y a bcp de gens ki peuv te lire et faut faire attention à ce que t'écris...c'est pour dire combien l'action d'un ministre peu etr limitée.sans parler de son action lui même est très limité car il peut se faire jarté à tou moment par celui ki l'a nommé.
Bref.C'est insensé de s'intérroger sur l'action d'un ministre car son impact est considéré com un composant de tout un system je parle de la politiq du gouvernemen.Quand un ministre merde,c'est au présidt de tirer la sonette d'alarme et le viré s'il le faut.Alors si Mr dzon a merdé pourkoi le presidt l'a t-il gardé pdt 5ans?tu me dira que c'était un proche à lui?alors dan ce cas c'est le présidt ki est marionnette...tu dois mettre dans ta tete que partou dans le monde,qd un gouvernemt est à côté de ses objectifs,c'est le président ki est pointé du doit...je vois pas pourkoi tu veu pas admettre ça ! et tu t'es toujour pas exprimé sur ton ideal politique?qui pense tu etre le mieux pour diriger notre pays?pour finir je te conseille de balancer tes notes de cours de droits.Tu devrait etr absent ce jour là à la fac, t'as du te mettre à jour en recopiant les notes d'un ami...Du coup c'est à nous de trier tout ça alors kon devrai discuter de l'avenir du pays !
Commentaire n° 58 posté par xoxo il y a 4 jours à 18h00
Mr Okouessé,
finalement, vous ne comprenez toujours rien de la politique et encore moins celle du pays dont voulez denier aux autres le droit d'en parler.

Vous faites votre petit numero en allant chercher quelques définitions ou peut être même quelques notes des cours d'un étudiant de droit. Mais la réalité est que vous ne comprenez rien de ce que vous avancez.

Je n'ai pas douté un seul instant que le ministre oriente son travail en fonction du programme du président ou de son chef de gouvernement.

Tous les congolais savent que Mr Dzon a été ministre au sortir de la guerre. Le président Sassou n'avait donc pas été élu et n'avait pas un programme sur lequel les ministres allaient orienter leurs actions.  Sur quel programme mr Dzon allait alors orienté son travail.
La seule chose que le président Sassou attendait de pieds ferme Mr Dzon s'était le retablissement des relations avec les institutions financières internationales et la remise en marche de l'économie nationale. Et ça ce n'est pas un programme.

D'ailleurs Mr Dzon dans sa reponse à un compatriote sur ce blog dit qu'il a acoompli cette tâche en moins de 24 mois et s'était alors vu obligé de proposer autre autre chose au président qui lui n'a vait visiblement rien à proposer.

La responsabilité collective n'exclue pas la responsabilité personnelle. Mr Dzon n'a jamais nié la responsabilité collective en tant que ministre du gouvernement, mais cela ne peut pas lui empêcher de situer les choses dans leur contexte afin que le Peuple sache qui a fait dans ce gouvernement.
De même, comme il l'a dit lui même d'ailleurs, il n' ya aucun mal à dire que telle ou telle autre initiative du gouvernementg est l'ouevre de tel ministre, dans les démocraties qui ce respect, cette pratique est courante, c'est ainsi que certaines lois en France par exemple portent les noms des parlementaires ou ministres qui en sont à l'origine.

Mais Mr Okouessé,
Démissionner est certes un moyen de marquer son désaccord avec les autres, mais cela n'est pas forcement un moyen de faire avancer les choses.
On peut donc rester dans un gouvernement et continuer à proposer les solutions, à contester ce qui ne paraît pas juste, jusqu'à ce faire entendre ou à ce que le chef de gouvernement vous sorte de son équipe.

Deuxièmement Mr Okouessé, dans les pays comme les notres, où la democratie n'est pas encore devenue une culture, où la contradiction politique est très souvent vécu par ceux qui detiennent le pouvoir, la démission est souvent vue comme un acte de basculement dans l'opposition. Et dans la majorité des cas, le démissionnaire passe pour l'ennemi N°1 du pouvoir, en clair, l'homme à abattre. Ce la peut encore devenir très grâve voir un enfer à vivre par le démissionnaire quand ce dernier a occupé un poste stratégique comme celui des finances. il faut user de beaucoup d'intélligence pour ne pas laisser sa vie surtout dans les pays comme le Congo où aucune enquêtte de police n'aboutit.

Encore une fois de plus, Mr Dzon ne rejette pas la responsabilité de l'échec simplement aux autres mais il voudrait établir les responsabilités personnelles dans cet échec.
Vous me faites rire, et vous mefaites penser au procès des disaprus de Beach où personne n'a coupable, tout est de la faute de l'état.

Non cette vieille pratique doit finir, chacun doit repondre de ses actes. Si mr Dzon a mal fait telle ou telle chose, dites le au lieu d'accuser à la place de Mr dzon, Mr Adada parce qu'il était lui aussi ministre du même gouvernement que Mr Dzon.

Mais pourquoi tremblez vous? Mr Dzon n'a encore rien dit sur la gestion du pays et les secrets d'état. D'ailleurs il n'a peut être pas l'intention de le dire mais si vous et le pouvoir ne lui laissé pas le choix mais il sera dans l'obligation de le dire et ce serait normal.

Mr Okouessé murissez et reflechissez avant de tenir vos propos.

Mais au fait, vous ne trouvez plus rien à dire sur les propositions de mr Dzon?
N'avez vous pas des propositions à faire aux congiolais?
Que continuez vous à reprocher à Mr Dzon?

Je suis de débattre avec vous
A bientôt
Commentaire n° 59 posté par La parole il y a 4 jours à 16h42

VOUS PARLEZ DE MATURITE. O JE PRENDS NOTE, MOI AUSSI JE VOUS REPONDRAI QUAND VOUS SORTIREZ DE VOUS COPIER/COLLER ET QUE VOUS SEREZ CAPABLE DE CREUSER DANS VOTRE TETE POUR SORTIR DES ARGUMENTS COHERENTS.

O KO LEMBA PAPA.
RAPPEL DE L'ETHIQUE PROFESSIONNEL. MAIS POUR CE QUI ONT TRAVAILLE AVEC DZON, VOUS NE MARQUEZ AUCUN POINT OKOUESSE.

RDC

Commentaire n° 60 posté par RDC il y a 4 jours à 15h31
......suite de ma réponse à M. La parole...

Notons le que la nommination au poste de ministre est officialisé par un acte contractuel entre le président et le candidat de son choix. Ce contrat qui resulte des négociations entre les deux hommes est un compromi entre le programme de société du président et la vision politique du candidat à ce poste.

Ce compromi devient ensuite un acte contractuel composé des obligations et droits de toutes les deux parties.

BAWA NA MESO...
                         MESO MA KOKO

Commentaire n° 61 posté par JP Okouesse il y a 4 jours à 03h07

M. La parole,

Merci de vos propos riches en sagesse. Quand à M. RDC je vous repondrerais lorsque j´aurais reconnu une maturité dans vos écrits. Pour le moment je vous laisse le temps de grandir.

M. La parole, riche en sagesse vos ecrits y sont mais essayez de les rendre plus clairs, plus simples et plus informatifs:

Voici un simple rappel sur l´éthique professionnelle:
Dans un gouvernement , un ministre agit par pouvoir de délégation. Autrement dit le président délègue le pouvoir à un ministre de gerer un portefeuille bien précis avec une orientation et objectifs correspondant à son programme de société.

Pour accomplir sa mission, le ministre obtient un budget. En suite le ministre est libre
- de chosir ses collaborateurs et former son équipe,
- de définir sa stratégie et ses methodes de travail

En contre partie le ministre s´engage à etre loyal vis à vis du président, des institutions républicaines sous sa tutelle et garantit de ne pouvoir oeuvrer UNIQUEMENT que dans l´interet du programme sociéte sur la base du quel le président a été elu.

Ainsi. à l´égard du peuple souverain le ministre devient ainsi à 100% responsable des resultats de son ministère et à 100% co-responsable des resultats du gouvernement auquel il a participé et par là il devient à 100% co-responsable de l´ensemble des résultats du programme de société du président.

Le ministre est libre de démissionner de ses fonctions en cas de conflits d´interets. Par exemple si un ministre dans l´exercice de ses fonctions constate que les orientations politiques que lui delègue le président ne correspondent aux interets du peuple ou encore à sa vision politique, il est libre de démissioner et prendre le peuple à temoin.

Un ministre qui sert dans un gouvernement jusqu´à la fin du mandat ou jusqu´à ce qu´il est était remi de ses focntions par le président est à 100% co-responsable des resultats de l´ensemble du gouvernement auquel il a participé.

La loyalité et l´éthique professionnelle obligent à chaque ministre d´assumer et repondre unaniment à chaque moment de l´histoire sur son passage en qualité du gouverneur des affaires du peuple. Et le secret professionnel l´oblige à garder silence jusqu´à sa mort SAUF sur la demande d´un juge d´instruction ou le procureur de la république.

Fin du rappel:


À Ma connaissance  votre candidat M. NDZOU n´est pas sorti du gouvernement suite à une démission.

Rejeter la responsabilité de cet echèc sur les autres, est une bavure et minable. C´est pas sérieux de sa part!!!
Ca donne l´impression qu´il y a une volonté de vouloir se moquer du peuple souverain...

Raison pour laquelle je le qualifie de marionnette, sinon comment voulez vous que le peuple comprenne ce que fut son role dans ce gouvernement ? Faire du leche-cul et encaisser ??? dans ce cas il n´a aucune personalité.

BAWA NA MESO...
                        MESO MA KOKO

Commentaire n° 62 posté par JP OKouesse il y a 4 jours à 02h53
Mr Okouessé,
Prenez le comme vous voulez, débat ou défi, cela m'importe peu. le plus important c'est d'échanger sur les  bonnes bases.

Pour commencer, je rapelle que vous êtes le premier intervenant sur ce blog à faire usage de l'éthnie et vous devez l'assumer et même demander pardon si vous pensez que c'est pasbien de parler des ethnies dans une situation nationale.

Il ne s'agit pas simplement de qualifier les autres de délinquants et de voyous pour que le congo avance mais il faut faire preuve d'ingéniosité et proposer des solutions alternatives. Pour cela, force est de constater que Mr Dzon est bien plus avancé que vous dans ce domaine, il ne s'arrête pas la critique systématique comme vous savez le faire, mais il propose ce qu'il pense être bien  pour le pays. Que vous aimez ou pas, il a fait ses propositions, et si vous voulez montrer au peuple que les propositions de Mr Dzon ne sont les bonnes pour un Congo meilleur, vous devez apportez autre chose que Mr Dzon, ce que vous êtes incapable de faire jusqu'à présent.

Pour vous qui faites référence sans cesse à l'intellectuel que vous êtes, c'est vraiment regretable ignorant que de penser qu'un ministre peu avoir dans un gouvernement un programme à lui qui serait hors de celui du président ou du chef du gouvernement sauf bien ceux-ci n'en ont aucun.

Mr Dzon n'a été ministre qu'entre 1997 et 2002, jamais avant. Et sur cette periode, Mr Dzon vous a déjà repondu sur ce qu'il a fait en sa qualité de ministre de laRépublique chargé des finances et de l'économie et dans une situation environnementale que nous connaissons tous.
Pourquoi refusé vous de l'admettre? Si vous pensez que ce que Mr Dzon nous a dit à ce propos n'est pas juste mais apportez les elements contraire, pourquoi s'accrochez sur une situation que vous n'avez visiblement pas d'élements pour un débat?

Vous êtes rigolo, vous posez des questions, la personne vous reponds en vous signifiant que ses pouvoirs étaient limités, ce que l'on comprendre puisque le pouvoir d'un ministre dans un gouvernement reste limités. mais vous, tous ce que vous trouvez à dire c'est juste qu'il est marionnette.
Mais même dans les démocraties les plus avancées, les pouvoirs d'un ministre sont limités et ce n'est pas un secret.

Pour ceux qui suivent la situation nationale et ont une bonne capacité d'analyse, la clanisation du pouvoir et la mise à sac des recettes de l'état par le clan Sassou ne s'est fait ressentir qu'après la sortie de mr dzon du governement. c'est auatnt vous dire que cet a une forte personnalité et qu'il n'hésitait pas à dire non à Sassou et sa famille.

Mr Okouessé, vous voulez le débat, et bien j y suis prêt et je vous demande de débattre sur les vrais problèmes pas sur les salletés que vous soulevez. Que reprochez au programme de Mr dzon et quelles sont vos propositions, sont elles mieux que celles que nous propose Mr Dzon, voilà sur quoi je voudrais avec vous.

Encore une fois de plus, arrêtez d'agiter l'ethnie parce que vous la toute première personne à en faire usage surce blog.

Vous me paraissez très limités, quand vous critiquez ou même à la limite insultez mr dzon, vous trouvez que c'est normal et quand les autres vous repondent, vous pensez que ce sont les partisans. Y a t-il de mal à soutenir un compatriote qui propose de faire mieux?

Avez vous pris le temps de relire le conneries que racontez sur ce blog.

Qu'attendez vous, que vos propos soient supprimés pour que vous criez à la censure et taxez Mr Dzon de dictateur?

Vous allez vous faire prendre à votre propre jeu.
je n'ai rien contre vous et je pense même qu'il débattre avec vous pour que vous comprenez certaines choses alors je le fais avec plaisir.
A bientôt
Commentaire n° 63 posté par La parole il y a 4 jours à 01h10
SI Y A QUELQU'UN QUI FAIT LA MARIONNETTE ICI C'EST VOUS OKOUESSE. SI VOUS MAITRISIEZ CE QUE VOUS DITES VOUS N'OSERIEZ JAMAIS VOUS ENTETER DANS VOTRE BANDITISME DE L'EXERCICE DE LA LIBERTE D'EXPRESSION. VOTRE REPONSE EST NUL.
RDC
Commentaire n° 64 posté par RDC il y a 4 jours à 00h11

Monsieur La parole,

je suis très ravi de votre volonté de bien vouloir user de cet instrument vital de la démocratie pour s´échanger avec moi, notamment le dialogue, le débat... 

Seulement je vous rappelle que cela ne s´appelle pas défit mais plutot une normalité en démocratie.

Il est de votre droit de défendre votre candidat tout de meme qu´il soit de mon droit de décortiquer la bande des voyous qui se porte candidat aux élèctions présidentielles de mon pays avec des concepts bidons et délinquants.

Les 100 propositions de votre candidat DZON me paraissent illusoires et caractérisent le banditisme intellectuel. À plusieurs reprises dans sa vie professonnelle votre candidat a exercé de très hautes fonctions dans différentes institutions, dont parmi celle de ministre des finances.

Ma première question, Monsieur la parole, pouvez vous me dire combien de propositions contenaient les programmes de votre candidat lors de sa prise des focntions à ces postes ? et poucez vous me donner un bilan positif de votre candidat à un seul poste?

Dans sa réponse dont je ne trouve aucune raison de commenter, il rejette la responsabilité de ses échecs multiples sur les autres. Par là on comprend que votre candidat est une marionnette manupulable. Alors comment pouvez vous me prouver qu´avec une telle personalité facilement manipulable le congo aura t-il un bon président?

Je vous propose un débat pas à pas, sans injure et sans revelation sur les éthnies. Parlons en tant que congolais.

MESO MA KOKO..

           BAWA NA MESO...


Commentaire n° 65 posté par JP Okouesse il y a 5 jours à 20h09

Les gens ont le droit de critiquer dzon sur son passé blablabla blablabla.Toute façon nul n'est parfait chez les humains.Je connais pas dzon,chui pas endoctriné loin de là.Mais franchement,au lieu de coller à ce candidat des procès d'intention analyser juste cette petite chose toute simple mais ki marque un vrai chagement dans la vie politiq par rapport à ce qu'on connait depuis les années 60: un candidat qui ouvre un blog où chacun peut laisser un avis sur lui des pires critiques aux msg de soutien.ça vs laisse insensible?pour moi ça montre kil n'est pas le genre à intimider les medias ni mener une politiq fermée com on l'a tjrs eu ds notr pays.ça c'est deja une vraie révolution.Prouvez moi le contraire!ça l'air anodin mais fau réaliser que c'est important qu'un hom politiq s'ouvre au peuple.Franchemen mr dzon je ne vs connait pas mais internet est en boom depuis les années 2000 mais ya pas eu un seul hom politiq au Congo ki s'est montré ouvert autant,et les congolais ont intérêt de reconnaitre ça...pour moi c'est la vraie preuve de changemen qui se démarque sur ce candidat...c'est pas pr faire la campagne à sa place,j'ai rien à y gagner (mais le congo si) et surtou faut appeler un chat un chat...ça jamai existé ce genre de truc sur un candidat à la présidentiel au congo.Ni dans les sites gérés par l'état kon connait tous !
tenez bon ! et je pense que les congolais finiront par comprendre ça!

Commentaire n° 66 posté par mx il y a 5 jours à 19h16

A okouessé et les autres qui reviennent sans cesse sur cette affaire des journalistes chassés de la salle lors de la journnée à huis clos des états généraux de l'opposition.
Vous réagissez au 1/4 de tour parce que certains compatriotes même de l'UPRN de Mathias Dzon ont voulu faire respecté la démarche concertée et admise de tous les partis qui ont pris part à ses états généraux comme l'a bien su expliquer le compatriotes Mavoungou. Ne pensez vous pas que le respect ou le non des engagements est aussi un problème fondamental dans notre pays et très souvent la source de nos difficultés? Alors pourquoi en vouloir ceux qui tiennent au respect des engagements?

Ce n'est pas la première fois au monde que les journalistes soient interdits de couvrirent certaines réunions ou plutôt certaines parties de celles-ci, alors arrêtez de prendre la tête aux gens.
Vous parlez des journalistes chassés mais ce que vous ne dites pas c'est que l'opposition congolaise paie des chaines comme la DRTV et bien d'autres pour que les maifs soient diffusées mais malgré l'argent que ces chaines encaisses bien, elles ne font pas passées cesmanifs sur leurs antennes et personnes ne s'en plaint même pas Guitoukoulou qui lui aussi est membre de cette opposition.

D'ailleurs pourqoui sigmatiser l'UPRN alors que ceux qui ot demandé aux journalistes de sortir de la salle même s'ils étaient de l'UPRN, n'ont pas agit en tant que membre de ce parti mais plutôt en tant que membre de la la commission rganisation de des états généraux de l'opposition et pourquoi les autres membres de cette commission n'ont pas dit non à la démarche des autres?
Ne voyez vous pas derrière cet article, un moyen de déscendre  Mr Dzon?

Commentaire n° 67 posté par La parole il y a 5 jours à 19h00
Mr okouessé,
depuis un moment, vous faites publier sur ce blog une certaine haine contre mr Dzon au nom de l'amour du pays. Mais croyez vous que vous êtes seul à avoir l'amour du pays?

Vous dites que vous êtes triste parce qu'on vous répond en faisant référence aux éthnies mais vous semblez oublier que vous êtes la première personne à faire référence à l'éthnie sur ce blog. je n'invente rien, à droite sur la page d'accueil, Mr Dzon donne la possibilité de suivre l'historique de son blog et lire toutes les questions et toutes les réponses qui ont été donné sur ce blog. Si vousdites que c'est pas vrai ce que je dis, alors allez vous même vérifier.

Je ne sais pas si vous vous posez la question de savoir pourquoi Mr Dzon ne supprime pas vos publications qui loin de débattre de son pacte présidentiel, font simplement insulte à sa personne.

Même sur les sites d'informations lesplus réputés, les réactions de votre genre sont simplement supprimées, mais Mr Dzon vous laisse vous relireet laisse également à tous ce qui visitent son blog de voir le dégré de raisonnement des compatriotes comme vous. Mais rassurez vous, c'est pas pour vous faire honneur mais plutôt pour mieux se moquer de vous.

Loin d'être le porte parole de Mr Dzon ou même un membre de son équipe, je vous lance le défi de débattre sur ce blog sur les 100 propositions de Mr Dzon et sur la politique congolaise.

Vous pompez l'air à tout le monde ici en racontant n'importe quoi, alors l'heure est arrivé de vous mettre à nu et je me propose de le faire.

Je vous attends.
merci et à bientôt
Commentaire n° 68 posté par La parole il y a 5 jours à 18h36
Okouesse MESO MA KOKO : m'a l'air vraiment tetu...mais on peut pas t'en vouloir si tu a cette curieuse qualité de comprendre les choses à l'envers.Xoxo dans son poste t'as bien dis kil pense bien que "le congo fait un" mais t'as juste fait le choix de ne pas lire cela, au point que tu lui le rappel...très marrant le Okouesse !
Alors suis moi bien...les mots trouvent leur sens dans un contexte donc en isolant le terme "ethnie" tu te facilite pas la tache de comprendre le raisonnement de Xoxo,que moi je trouve fondé,et bien sure tu ne peut que être attristé.
Quant au journaliste chassé on arrete pas de te dire que cette rumeurt n'est pas avérée...Dis moi : c'est quoi tes revendications politiques ? critiquer c'est bien mais proposer c'est encore mieux, alors comment envisage tu l'avenir politique de notre pays?...qui serait le mieux désigné selon toi pour occuper la fonction du président en juillet 2009?essaie d'etre clair sur l'idéal que tu défend...!!!parce que personne ne te comprend !
Commentaire n° 69 posté par mx il y a 5 jours à 16h03

OKOUESSE . NINI,KO

C'EST CE QU'ON TE REPROCHE, TU NE COMPRENDS PAS CE QUE TU LIS, DONC TU T'ENTETE DANS L'INTOXICATION.

NANI A LOBAKI NA YO QUE LE 4E POUVOIR A ETE CHASSE QUELQUE PART, TOUT LEMONDE SAIT TRES BIEN QUE C'EST FAUX, IL Y A FRERES ICI MEME QUI L'A BIEN EXPLIQUE, PERSONNE N'EN PARLE. SI C'ETAIT VRAI, KASSI VRAI SCANDAL.

ON NE CHASSE PAS CEUX QUI CRITIQUENT. TOI LA, TU NE SAIS MEME PAS COMMENT CRITIQUER. TU VIENS CRIER AU VOLEUR TU TE BASES SUR DE FAUSSES VERITES GENERALES.

POSTE NA YO YA SUKA:

Je suis attristé losqu´on m´adresse une réponse avec des details sur les éthnies. Je n´en ai pas besoin, nous sommes tous congolais. Je suis sur ce blog au nom de cette identité. À chacun sa primus. donc adresser vos réponses à ce sujet à une bonne cible. Je suis mal placé pour vous comprendre.
 
ESA NINI.

TU N'AS MEME PAS LA MAITRISE DE CE QUE TU DIS. MAIS EZA DROIT NA YO YA KO LOBA KILI, C'EST LA DEMOCRATIE.

RDC

Commentaire n° 70 posté par RDC il y a 5 jours à 14h01

RDC,

croyez vous que vous gagneriez des élèctions justes avec les voix de vos partisans ?

Vous chassez les congolais qui vous critiquent, vous chassez les journalistes(4éme pouvoir). Sur qui comptez vous pouvoir gagner les élèctions? Sur vos partisans ?

Vous parlez on nom de DZON, ce qui implique une certaine responsabilité. Ne tenez pas vous compte de son image? n´aviez vous pas la mission de nettoyer cette image à travaers vos propos qui se voudront diplomatiques et cultivés ?

relisez vous avant de cliquer sur la souris....
Le peuple nous observe...



MESO MA KOKO
            BAWA NA MESO....

Commentaire n° 71 posté par JP Okouesse il y a 5 jours à 13h00

Je suis attristé losqu´on m´adresse une réponse avec des details sur les éthnies. Je n´en ai pas besoin, nous sommes tous congolais. Je suis sur ce blog au nom de cette identité. À chacun sa primus. donc adresser vos réponses à ce sujet à une bonne cible. Je suis mal placé pour vous comprendre.

MESO MA KOKO

    BAWA NA MESO...

Commentaire n° 72 posté par JP Okouesse il y a 5 jours à 12h50
Réponse à MESSO MA KOKO...
Tu dois savoir qu'il n'y  a rien de choquant de dire qu'on est normand, breton, téké, lari comme j'ai pu le décliner.C'est justement pour montrer au gens comme toi que la candidature de ce type va au dela des clivages ethniques mais surtout pour combatre l'idée selon laquelle "au nom de l'unité nordique" dzon devrai se résigner...cela n'a aucun sens car le congo fait "un" et c'est dans cet élan que les Congolais doivent comprendre que l'enjeu est énorme voir historique car depuis 30ans,une chance est donnée à notre pays pour changer de cap.Dzon est le seule capable à inquiété sérieusement Sassou. en toute loyauté bien entendu.Et pour ceux ki demande ce kil a fait au ministère de finances, c'est une façon très bornée de voir les choses,un ministre quel kil soit exécute les décisions venant du plus haut et son exercice reflète la poliq de tout un système kon appel "le gouvernement".C'était pas à dzon de changer le congo entant que ministre de finances. dans kel pays vous avez vu cela?ça prouve que vs n'avez pas d'arguments pertinents pour le critiquer.Ce type a du potentiel et la carrure pour occuper cette fonction.Autrement vous n'avez qu'à ns proposer un autre candidat, alors qui selon vous? ...Non surtout pas Sassou...j'espère que vs n'y avez pas penser ne serait-ce que 1 sec, la misère du Congo a un nom et c'est "sassou", donnons donc à dzon sa chance, Non! j'ai envie de dire donnons au Congo sa chance de changer car notre chèr pays le mérite.

Xoxo
Commentaire n° 73 posté par xoxo le 25/02/2009 à 23h32
L'information portant sur des journalistes chassés des états généraux de l'opposition et relayée, sans vérification,  par un site est fausse. la vérité est la suivante :

Au niveau des organisateurs des états généraux (groupe de contact),  il avait été décidé à l'unanimité que le premier jour des travaux aucun journaliste ne devait être admis dans la grande salle des conférences internationales. En effet, pour adopter les documents préparés par le groupe de contact, chaque parti était représenté par 20 délégués, soit environ 360 personnes dans une salle pouvant contenir plus de 1000.  Les travaux étant à huis clos, les journalistes n'avaient pas leur place ce jour là. La crainte des organisateurs étaient que les journalistes filment une salle à moitié vide. Si on ne connaît pas les raisons de la restriction du nombre de délégués, le commentaire des médias proches du pouvoir pouvaient être "l'opposition ne mobilise pas".

Or, sans avoir été invités officiellement des médias se sont présentés. La commission de sécurité du groupe de contact n'a fait qu'appliquer une décision interne de l'opposition unie, en demandant aux médias présents de quitter la salle. Il faut savoir ce que l'on veut en politique.
 
Le jour de la clôture, au cours duquel les partis ont appelé leurs militants à participer, les médias ont été officiellement invités à couvrir l'évènement.
Commentaire n° 74 posté par Alphonse MAVOUNGOU le 25/02/2009 à 22h42
CECI POUR DIRE QUE LE BRUIT UNITILE DES MARMITTES VIDES, ON EN VEUT PLUS. TO BOYI BUZOBA, SOKI O ZA NA ELOKO YA KO TOUNA, TOUNA, BO TIKA BIZALELI WANA, KO FINGA FINGA BA NINGA KO. MATHIAS AZA  MWANA NA BINO TE BA DENKO.

RDC
Commentaire n° 75 posté par RDC le 25/02/2009 à 21h56
LA QUESTION DE JP OKOUESSE ETAIT: QU'AVEZ VOUS FAIT AU MINISTERE DES FINANCES?

RDC
Commentaire n° 76 posté par RDC le 25/02/2009 à 21h52

RAPPEL DE LA REPONSE DE MONSIEUR DZON A J.P OKOUESSE.
SAISSONS D'HAIR, ENCOURAGEONS LES BONNES DEMARCHES. QUAND IL YA UN PROBLEME ET QU'ON A LA CHANCE D'AVOIR CEUX QU'ON PENSE ETRE RESPONSABLE, ON CHERCHE DES REPONSES.

Cher ami J.P. Okouesse!

Evidement j'ai conscience non seulement de l'importance de ma décision mais aussi de ce que cela implique. Il s'agit de postuler pour diriger un Etat et non une mairie. On ne se lève pas un matin pour dire je veux être candidat pour diriger le pays, c'est donc pour moi, une décision réfléchie et je sais ce qui m'attends.
C'est vous qui estimez que la sympathie que suscite ma candidature se limite aux compatriotes Gangoulous, mais avez vous une seule idée des délégations venues de tout le Congo que je reçois par  jour? Savez vous combien de bénévoles se relaient dans tous les départements du Congo pour promouvoir ma candidature? Faisons un effort de dépasser ces clivages ethniques.
Cher ami J.P.Okouesse, mais le fait même que selon vous ma candidature ne fait pas l'unanimité en milieu Gangoulou c'est une chose qui devait réjouir les démocrates congolais. C'est la preuve que l'idée de la pensée unique quitte progressivement les mœurs congolaises. Personnellement, je sais qu'il s'agit d'une élection nationale, donc même si 100% des compatriotes Gangoulous votaient pour moi, cela ne fera pas de moi le président du Congo.
Je sais que je dois faire le même travail à Ouesso, à Madingou et à Gamboma pour espérer obtenir le soutien et le vote des populations de ces localités. Vous serez d'accord avec moi que le temps est venu pour que l'on ne vote plus pour nos appartenances ethniques mais pour les solutions alternatives que nous proposons.
 
Cher ami Okouesse, le favoritisme et le népotisme dont vous parlez, non seulement je dénonce ce genre de pratique dans la gestion des affaires publiques, mais je propose dans le pacte présidentiel (proposition 9 sur la bonne gouvernance administrative)

que j'ai proposé au Peuple congolais, d'en éradiquer dans le fonctionnement administratif et dans la gestion de l'Etat que je voudrais incarner.
 
Je ne sais pas si vous avez une bonne connaissance de l'organigramme du ministère des finances, de l'économie et du budget pendant qu'il était à ma charge. Il ne comptait pas moins de 15 directions générales et les congolais du nord au sud y étaient selon leurs compétences. Ce que vous me reprochez à ce sujet me semble être un faux procès. Le moment venu, je sortirai l'organigramme de ce ministère et les congolais jugeront par eux mêmes de la compétence et de l'origine des personnes qui ont occupées des fonctions de responsabilités.
 
Le pacte présidentiel que j'ai proposé au Peuple congolais en 100 propositions donne déjà les grandes lignes de la politique que j'entends mener si je suis élu. Ce n'est donc  pas difficile cher ami, il suffit de lire et relire le pacte présidentiel que vous pouvez trouver partout y compris sur le net, pour vous rendre compte de la direction que prendra le pays sous ma responsabilité.
 
Pour des petites questions communautaires et ethniques, franchement mon cher ami, permettez moi de ne pas trop épiloguer là dessus parce que cela ne nous honorent en rien. C'est même ce que nous devons tous combattre avec la plus grande énergie pour que notre pays prenne définitivement le chemin du développement économique et social que nous voulons tous. C'est aussi pour cette raison que j'en appel à toutes les bonnes volontés, à toutes les compétences qui le souhaitent, de venir se joindre à moi pour qu'Ensemble nous changeons le Congo.
 
Merci cher ami J.P Okouesse pour vos questions que j'espère avoir répondu en toute clarté.
A bientôt

RDC 

Commentaire n° 77 posté par RDC le 25/02/2009 à 21h50
C'est ce que je disais, pourquoi dire que les propositions faites par des politiciens sont de vulgueres bout de papire, prenons le temps de les discuter.
Il y a des intervenants qui ont un probleme personnel avec ce monsieur Dzon, qui bien en critiquant ne donne aucune solution.
Que fait-on. C est vrai, on ne va pas passer notre temps a critiquer les vampires, mais toute opposition nait de la critique. Donc, sait-on seulement ce que l'on dit.
J'invite les opposants a la candidature de Dzon a mieux defendre leurs arguments par ce que vulgariser les projets des autres sans pour autant s'y opposer de maniere coherente releve de l'intoxe et de l'agitation.
Aimer le Congo ce n'est pas aimer Dzon mes chers. Discutons son projet au lieux de le critiquer violemment par ce que c est lui qui l'a ecrit.
Pour les journalistes qui ont ete soit disant chasses, aucune autres sources que celle qui l'a donne, n'en fait etat. Les medias ont ete convies le dernier jour des etats generaux et non les deux premiers. Chasses, c'est trop dire, mais le protocol a ete suivi, pas de media. Vous remarquerez que cet article insiste que ce sont les membres de l'UPRN qui ont vides les medias de la salle, mais pourquoi seulement ce parti et non les autres qui on recu les memes consignes. A Brazza personne n'en parle, c'est de l'intoxe quand on sait que les partis d'opposition demandes l'acces libre aux medias, donc une telle bavure serait inimaginable a mon point de vue.
Si on dit Non a tout ceux qui son pour l'alternance au Congo, a qui dira-t-on oui.
Nous devons reflechir en prenant compte des realites au Congo. Il ne suffit pas seulement de refuser par ce que c'est Dzon, Poungui, ou Paul ou Jacques. Depassons ce niveau de reflexion mes biens aimes freres et soeurs.
 
Aimons le Congo.
Commentaire n° 78 posté par Aimons le Congo. le 25/02/2009 à 21h44
Bonjour Mr le president,
Moi je voterais pour vous, mais j'ai eu des inquietudes pendant les etats generaux de l'opposition vous avez chasse le journalistes.
Est ce une forme de dictatures?
Pourquoi chassez les journalistes?
Je sais on vous donne pas la possibilite aux medias de l'etat mais svp faites les choses sans avoir attire les mouches(RMP)-Merci Pdt
Commentaire n° 79 posté par pika claude le 25/02/2009 à 20h11
Qu´est ce qui peux pousser un cadre informaticien évoluant à Paris dans une société multinationale de mentioner son ethnie à la fin de son intervention ? son quotien intellectuel!!

Peuple, je vous prend à temoin pour comprendre comment ces virus DZONminés fonctionnennt.

L´avenir du congo ne se jouera pas uniquement dans nos capacités à critiquer le vampire sassou mais aussi et surtout dans nos capacités à developper un projet de société national. On obtiendra jamais ce objectif avec ce bout de papier de 100 propositions de DZON.

Aimons le congo et prenons le temps de lire ce bout de papier et ayons le courage de dire NON  Monsieur , pas avec ces phantasies. Le congo faut plus mieux que ca...


MESO MA KOKO..

                       BAWA NA MESO...
Commentaire n° 80 posté par JP Okouesse le 25/02/2009 à 19h27
Dites ce que vous voulez, mais soutenir le pouvoir en place est synonyme de folie.
Pourquoi? Chers Congolais, comment pouvons nous envisger d'avantage etre dirige par un president fantome. Sassou, en quelque sorte ne vit plus au Congo depuis longtemps. Il est touours parti. De plus le Congo delabre, se delabre de plus bel chaque jour.
Le gouvernement privilegie la memoire de feu De Brazza, les operateurs telephoniques, les chinois, les francais au detriment de la polpulation qui manque des soins les plus basics dans nos hopitaux inexistants.
Comment peut on concevoir l'idee d'un aeroport ou d'un marche couteux a Ollombo, quand on sait qu'a Brazzaville et dans le reste du Pays les gens on faims, les gens sont malades. Les cliniques privees existent, mais tout le monde n'a pas acces a celle ci par ce que les congolais n'ont pas d'argent. L'education est morte. Un etudiant al'etranger ne peut meme pas se dire "je rentre continuer mais etudes dans mon pays" par ce qu'il n ya pas d'ecole, pas d'universite.
Saasou a fait du conCongo une catastrophe ambulante et la honte de l'afrique centrale.
La municipalisation acceleree, la nouvelle esperance,..mais qu'est ce que sa veut dire? Ne voyons nous pas comme des pays comme la Cote d'ivoir ont essaient de depasser les querelles fraticides pour faire avancer leurs pays. Un pays comme le Senegal ou ce n'est personne d'autre que le fils du President Wade, Karim Wade qui se bat pour moderniser ce pays nu de toutes ressources naturelles.
Nous on crit au voleur des que un seul homme essaie de ce demarquer pour changer les choses a cause de son passe douteux. Mais arretons un peu, le congo est mort, ressucitons le ensemble.
Je lis ici des gens qui son la a entretenir la polemique, d'autres qui leur repondent.Mais ou va t'on.? Ne nous eloignons pas du combat qui unira de nouveau les congolais dans un avenir plus que proche.
L'opposition congolaise fait un travail remarquable mais les congolais se plaignent, que voulons nous a la fin. Comme dit Dzon, on ne peut vouloir d'une chose et de son contraire, et c'est dans cette dynamique que le congolais s'identifie aujourd'hui. Sa suffit, trouvons des dolutions pour sortir le Congo de l'impasse au lieu de juger par les gens qui veulent voir un meilleur Congo.
Ce n'est pas normale que certains freres se comportent ainsi sur ce blog. Ce n'est pas une affaire de Dzon, Sassou ou Kinfoussia, ou etc... c'est le bien de tout les Congolais dont il est question a ce jour.

Aimons le Congo.
Commentaire n° 81 posté par Aimons le Congo. le 25/02/2009 à 18h39
Bonjour,

Je suis un Congolais Ingénieur Informaticien, je travaille en France pour une grande société multinational.
Je voulais vous adresser mon message de soutien. Certes que pas mal des Congolais essaient de vous confondre avec votre passé de ministre de finances qui n'était pas pour le moins le plus sobre ni exempt de tout reproche. Mais moi je trouve en vous l'incarnation du changement dont a besoin notre pays. Vous comprenez qu'avec mon travail ici en France je peux ne pas attendre quelque chose du Congo, mais l'amour du pays reste plus fort.
Il faut tenir bon dans votre mission et surtout exiger les garanties pour que une élection digne et équitable ait lieu au mois de Juillet.
Si le pouvoir en place essaie de vous mettre les battons dans les roues, c'est parce qu'ils savent que vous avez beaucoup de potentiel et donc des vraies chances d'être élu, prière de ne rien lacher.
Si jamais vous êtes élu faites en sorte que l'agriculture soit votre principal champ de bataille, le Congo a des terres fertiles, ces terres peuvent nourrir les Congolais mais pourtant les Congolais meurt de fin. Même les pays les plus puissants du monde déploient des gros moyens et accordent un grand intérêt dans l'agriculture alors, combien plus forte raison nous qui avons besoin de découvrir le luxe de manger comme il se doit, rien que ça. Ici, il existe des coopératives et des structures d'appuie et de financement des agriculteurs, ça décentralise le contrôle de l'état dans ce secteur et ça marche bien,il convient d'y penser.
En deuxième lieu si vous pouvez développer le tourisme au Congo ce serait bien, car le Congo a un fort potentiel sur ce plan, de part son patrimoine naturel, le beau temps etc.
C'est un secteur qui tient les économies de beaucoup de pays mais malheuresement les dirigeants du Congo ne penses qu'à une chose: les ressources du pétrol, pourtant il y a d'autres secteurs qui pourraient bien faire gagner l'argent à l'état, le tourisme entre autre. On a par exemple le deuxième fleuve le plus puissant du monde mais personne ne le connais, déjà pour y accéder il n'y a même pas de piste aménagées au bord des corniches. Je pourrais en dire beaucoup mais je m'arrête là.

Bon courage et accrocher vous bien dans votre élan...croyez en vous ! et les Congolais vous suivront.

Merci,

et pourtant je suis du sud, lari et fier de l'être ...qu'importe, Dzon m'inspire le changement
Commentaire n° 82 posté par xoxo le 25/02/2009 à 11h51
La DZONmination marche. Tout le peuple congolais ne sera pas DZONminé. Nous renvoyons DZON à ses partisans.

Peuple, regardez de vous meme comment les partisans de DZON en manque d´argument chassent les gens sur leur blog. Allons nous voter pour des gens pareils? NOOOOOON.

Ils chassent les journalistes congolais dans les salles de leur conférence...

Ils chassent les congolais qui les critiquent sur leur blog.

Ouvrons les yeux et prenons note. Ces gens ne sont pas là pour l´unité nationale. Ils continueront l´oeuvre de Sassou, autrement encourager le népotisme et favoritisme et tuer les congolais. Ils s´agit des dérivés des cobras.  

Sur les forums de discussion sur notre pays, DZON n´a aucun crédit, ni considération.

Lisez les réactions des congolais sur les forum www.mwinda.org, www.congopage.com.

vous allez constater que DZON est rejeté par la classe intellectuelle congolaise.

MESO MA KOKO
                      BA WA NA MESO..



Commentaire n° 83 posté par JP Okouesse le 24/02/2009 à 16h33
Bonjour achille, Mais pourquoi tu perds ton temps à répondre à monsieur. Tu lui accordes trop d'importance. Bonne journée Alternance.
Commentaire n° 84 posté par alternance le 24/02/2009 à 10h44

Mr Okouesse

Merci pour tes interventions, mais s'il te plait tu commence a deranger tout le monde. Tu crois il parait te battre pour ton pays mais a mon avis c'est un mauvais combat que tu as choisi. tu prones le debat, mais le debat c'est dans les idees et non dans la calomnies et les affirmations gratuites qui n'edifient personne. Tres respectueusement Mr Okouesse quoi que tu va nous dire, quoi que tu vas ecrire, nous avons choisi notre Dzon national comme candidat, alors choisi toi celui que tu trouves blanc comme la neige et soutien le. C'est aussi ca la democratie, sinon rejoins nous pour qu'ensemble nous changeons le CONGO.

Tres fraternellement

Achille

Commentaire n° 85 posté par Achille le 24/02/2009 à 06h30
Chers compatriotes,

Qu´est ce que Dzon a de semblable à Moungounga Nguila ?
http://moungoungankombo.unblog.fr/

1. Les deux ont été chacun ministre des finances du congo
     -PPTE (Pays Petrolier et Très Endétté)

2. Les deux sont les congolais les plus riches qui osent tenir tete
    à Sassou vu le poids de leurs comptes en suisse

3. Les deux veulent utiliser leur argent et larguer les congolais en
    ayant des ambitions présidentielles

===> KIADI, AAAAHHH    CONGO ZOBA.



BA WA NA MESO...
                        MESO MA KOKO
Commentaire n° 86 posté par JP OKouesse le 23/02/2009 à 20h58
Monsieur Le Président bonjour,

Votre honnêteté intellectuelle et votre grandeur spirituelle fait de vous un acteur déterminant pour l'alternance et le changement du Congo.

Je tiens à vous remercier pour avoir pris en compte ma proposition pour la création d'un ''Fonds pour le tourisme''.

Bon courage, nous sommes avec vous, Oui pour le changement.
Commentaire n° 87 posté par Jérôme MN le 23/02/2009 à 09h40
Monsieur le Président, félicitation pour les états généraux dont on sait que vous avez largement contribué à son organisation. On a entendu par le canal de la presse étrangère, les principales doléances de l’organisation unifiée. Quelle est votre feuille de route pour les faire aboutir ? allez-vous demandez une audience au Président de la République ? Merci d’avance pour votre réponse.
Commentaire n° 88 posté par alternance le 23/02/2009 à 09h30
L´Alternance,

vous devez avoir honte de vos propos qui caractérisent votre manque des idées et d´arguments. La démocratie vit des débats, des attaques et contre-attaques. Il faut alors avoir une intelligence pour tirer profit de la démocratie.

J´ai l´impression que Dzon et ses partisans s´attendaient à ce que tous les congolais leur fasse cadeau. NON, messieurs.

Le congo nous appartient TOUS et pour cette raison, il est de notre devoir de contre-carrer, critiquer  tout compatriote qui se déclare candidat aux élections présidentielles.Avant de se prononcer.

comme la majorité des congolais, je ne connais pas Dzon mais sa candidature à la magistrature supreme de mon pays m´a interpellé et je suis ici pour lui dire mes points de vue à ce sujet.

Et j´ai l´intention d´y rester meme si ses partisans en manque d´argument font la chasse à tout congolais qui ne les soutient pas y compri les journalistes. Il s´agit de mon pays. Dans le but de barrer la voix aux aventuriers qui prétendent accéder à la magistrature supreme, j´ai le devoir de dialoguer avec eux et informer le peuple sur leurs intentions reélles. 

En démocratie il faut avoir l´art de convaincre et non de chasser tous ceux qui vous critiquent. En Agissant ainsi,vous faite preuve de votre incapacité à reunir les fils de ce pays et à moi de prendre le peuple à temoin. 

sur le blog de Moungounga nguila, je lui dis les memes choses,
http://moungoungankombo.unblog.fr/

ainsi qu´ aux autres boumbilistes: Sassou, poungui et autres.

Dzon n´a rien de particulier pour etre ma cible personnelle.

Pour mon pays je continuerais ma lutte de décortiquer tous aventuriers et les dénoncer pour éclaicir le peuple.

Il est très facile de piller le pays à un certain moment de son passage aux ministères des finances et quelques années après revenir comme un agneau pour vouloir diriger le peuple.

BA WA NA MESO...
                        MESO MA KOKO...



  
Commentaire n° 89 posté par JP Okouesse le 22/02/2009 à 20h12
Cher JP OKOUESSE, Vous êtes libre de choisir votre candidat du Peuple. Ce dernier n’a t-il pas un blog ou vous pourriez manifester votre soutien ? Vous-même aviez dit que chaque congolais est libre des se présenter à la Magistrature suprême, alors laissez-nous le choix de discuter avec notre candidat sur son blog ? Vous arrives t-il souvent d’aller également sur des sites du PCT pour insulter le candidat du RMP ou votre problème c’est M. DZON. La ressemblance entre vous et les soutiens de sassou est que votre cible choisie est M. DZON. Dans tous les cas, dans une élection il y’a toujours des perdants et un vainqueur, par conséquent si c’est le vôtre que vous ne déclinez pas l’identité, tant mieux pour le congo. Vraiment je ne vois pas pourquoi vous venez sur ce site tous les jours alors que M. DZON c’est du « zéro mokaté ». Vous nous avez déjà tout dit sur DZON, ne serait-il pas mieux pour vous d’allez maintenant sur le blog de votre candidat pour participer à l’élaboration de son programme ? Mon frère JP, on a déjà compris ton message « DZON est nul, c’est un voleur, il ne représente pas le peuple…. », Maintenant pense un peu à autre chose que DZON. Chers blogueur je vous conseille de ne plus répondre au Post de ce monsieur qui a un objectif clair. Chers blogueur que vous soyez avec DZON ou pas, l’objectif de l’opposition est de faire partir DSN. Ce monsieur a redynamiser l’opposition qui jadis n’inquiétait pas DSN. Depuis qu’on parle de DZON notre message est maintenant audible, suivez actuellement tout reportage de la presse internationale sur l’opposition congolaise. Depuis 97, DSN se fichait pas mal des revendications de l’opposition depuis 2002. DZON nous a dit que jamais il n’acceptera que DSN organise des élections truquées, on verra s’il tiendra sa promesse. Dans tous les cas, même si ce dernier n’est pas élu, il aura au moins aider le Congo à allez vers l’alternance. De grâce chers blogueurs, ne répondez plus aux provocations, concentrez-vous sur les actions que l’opposition unifiée va engager pour faire plier le « cobras royal ». L’Alternance.
Commentaire n° 90 posté par alternance le 22/02/2009 à 19h08
Michel NTSANGATA,

Je suis content de savoir que vous savez lire. La prochaine fois ca serait avec plaisir pour moi de découvrir que vous savez analyser et comprendre ce que vous lisez. Pour un universitaire cela est déjà grand temps, n´est ce pas?

Nul par dans mes interventions, je n´ai manisfesté mon soutien à l´homme d´Edou dont les resultats sont pourtant palpables. La preuve en est que meme vous y arriviez à les décrire.

Du nord au SUD, TOUS les congolais sont assoifés d´un changement et remplissent pour cela chaque jour les églises pour prier le bon DIEU afin qu´il libère notre nation de ce régime. Parcequ´ils sont conscient qu´aujourd´hui un leader charismatique à l´échelle nationale leur fait défaut.

Aujourd´hui nombreux sont des compatriotes ayant quelques billets de banques sur leurs comptes qui tentent tant bien que mal de s´accaparer de ce profond désir du changement ressentit par le peuple comme un soutien à leur candidature.

La constitution congolaise donne à chaque citoyen congolais le droit de se porter candidat aux élèctions présidentielles à condition de remplir certaines conditions prérequises. Parmi ces conditions il y a un montant non rembourssable à verser au trésor public.

Nombreux sont des congolais comme moi qui ne se portent pas candidat pour des raisons financières. Car n´ayant jamais eu l´occasion de voler l´argent du pays, ils n´ont pas de fonds propre pour financer des élections et la campagne.

Donc, tous ceux qui se portent candidats ne sont pas les candidats du peuple. Il s´agit souvent des ex-ministres ne sachant quoi faire de leur argent qui porfitent des élèctions pour se faire parler d´eux.

En réalité ils n´ont rien de commun avec le peuple sinon qu´avec leurs partisans. Ils se retournent vers leurs partisans et crient victoire. Ils n´osent pas faire face aux indécis ni aux camps adverses dont ils n´arrivent pas à convaincre et finissent par diaboliser. leurs partisans vont jusqu´à mettre déhors certains journalistes de la presse congolaise de la salle où se tiennent leurs conférences sous préteste que ces journalistes ne sont pas de leur camps. LA HONTE DE LA REPUBLIQUE !!!

Pitié!!! Tout citoyen qui les critique est rapidement diabolisé, on trouve son éthnie(chose que vous essayé de faire dans votre intervention en mon sujet...).

Dans vos réactions simulaires à celle du régime actuel, le peuple congolais reconnait en vous les derivés du régime Otchouébiste.
Donc arretez de nous distraire avec ce mot changement.

Le changement c´est nous,peuple congolais qui le désirons. Il ne se fera pas avec les dérivés du régime Otchouébiste.

Quel Meeting Dzon a tenu dans un lieu public autre autre son fièf de Talangai ou Gamboma et attiré des congolais ? Et combien des indécis se sont en suite alliés à lui? Combien des adversaires l´on rejoint suite à ce meeting ?
DONNEZ LES CHIFFRES !!!!!!!   ZÉRO-MOKATÉ

Dans ces déplacements à l´étranger, combien des congolais de la diaspora en déhors de ses parents, sont venus à sa rencontre ou ont sollicités son intervention dans une colloque ou Meeting? ZÉRO-MOKATÉ

Pour mésurer sa popularité, DZON n´a qu´à organiser un meeting meme à l´université Marien Ngouabi. Ce jour tous les étudiants sauf ses partisans resteront chez eux.

Ou encore il n´a qu´à organiser une intervention ou meeting ne fusse qu´à Paris avec la diaspora congolaise. PERSONNE NE VIENDRA en déhors de ses parents et partisans.

DONC arretez de distraire, le peuple. NOTRE Candidat d´union nationale viendra un jour et le changement tant souhaité deviendra une réalité.

Libre à DZON de s´amuser avec son argent et se mésurer avec son frère Sassou comme pour se rendre les comptes entre eux MAIS arretez d´exploiter notre désir du changement. Nous travaillons là-dessus et notre temps viendra.

BA WA NA MESO...
                         MESO MA KOKO




Commentaire n° 91 posté par JP Okouesse le 22/02/2009 à 12h37
Je me permets d'intervenir ici,après lecture de quelques propos mis en ligne par certains de nos compatriotes,exemple pris de okouesse et tata mapassa.Qu'ils sachent que la situation du CONGO n'inspire guère la polémique,tenez:
-Une ville de plus de 600000 habitants,mais n'a aucun véhicule d'enlèvement d'ordures menagères.Représentez-vous les poubelles produites quotidiennement et les odeurs subséquentes.Même à la présidence,on recourt aux pousse-pousseurs zairois pour évacuer les poubelles.
-le C.H.U.est un vrai enfer,particulièrement lorsque le malade est admis dans un batiment en hauteur,les malades sont transportés au dos.les soins sont administrés suivant qu'un proche du malade sudoie l'infirmier ou le médecin.
Même à l'hopital de Talangai,les femmes après accouchement dorment à même le sol car il y a un lit pour quatre bébés.Pourtant,ce quartier est présenté naguère comme le fief de sassou.Attention là-bas,les populations l'attendent au tournant,car la guerre n'a profité qu'à lui et aux membres de sa famille.
La corruption prend une ampleur inédite et il suffit de 1000 francs C.F.A. pour s'acheter les largesses d'un policier,nonobstant l'infraction commise et quelque soit sa gravité.
Les jeunes filles sont poussées à la prostitution pour faire vivre les parents sans revenu.Je n'évoque même pas l'absence d'eau et d'électricité qui de fait est devenue une banalité.
Mr okouesse ,pour terminer ton propos tu évoques toujours un proverbe dans une langue qui ne  correspond pas au nom que tu sembles porter;vraisemblablement tu dois être du Pool.
JE VEUX TE DONNER UN CONSEIL.QUE TES YEUX SOIENT GRANDS OUVERTS s'il te plait CAR APRES TOUT CE QUE LE PEUPLE DU POOL A CONNU ,IL EST SOUHAITABLE QU'UN CANDIDAT A MESURE DE BATTRE sassou SORTE DU LOT QUE CE SOIT DZON ET POURQUOI PAS TOI .A DEFAUT d'un kolelas qui a fait ce que même un chien ne peut faire car le chien n'est jamais susceptible de trahison,il vit et supporte la situation de son maître.okouesse,par ton expression on te situe assez facilement si tu t'es déclaré réfugié politique alors qu'il n'en est rien ,tente de t'organiser autrement tout en espérant que tu as déjà obtenu un titre de séjour car ta petite comédie donne à vomir et nous avon envie d'avancer pour qu'enfin le CONGO se débarrasse d'un sassou que la COUR PENALE INTERNATIONALE ATTEND AUX FINS DE JUGEMENT DANS L'AFFAIRE DES DISPARUS DU BEACH.
Salutations

Michel NTSANGATA ,Universitaire,spécialiste des questions de sécurité.
Commentaire n° 92 posté par Michel NTSANGATA le 22/02/2009 à 10h25

H. Ikounga,

Relisez vous pour se rendre compte que "Jardin d´enfants" est le seul mot qui convient pour qualifier vos propos de genre à discipliner une épouse infidèle.

Non, M. Ikounga vous etes dans un pays où la démocratie est en bel et bien en marche. Elle est certe jeune mais déjà elle regroupe des acteurs murs et certains encore enfants à qui nous tendont tendrement la main dans l´espoir de les voir grandir.

Je ne suis pas ici pour critiquer DZON entant que votre parent MAIS plutot entant que cet odacieux compatriote qui veut devenir président de ma nation. DZON n´aurait pas affirmer cette intention, Okouesse ne lui aurait jamais  adressé mot.

Revenons sur l´essentiel. Je constate que vous etes très vulnérables. EN manque d´arguments vous qualifiez tous ceux qui vous critiquent d´injurieux, calmonieux, voir meme de ceux là qui veulent disqualifier DZON.. On ne devient pas Président d´un pays avec une telle mentalité plaintive. 

Saisissez des instruments que vous offre la démocratie pour gnoser avec les autres. Le VERBE, La reflèxion,le débat

Vouloir faire passer la DZONmination comme théorie absolue, je dis non.
DZONmination=Théorie qui consiste à s´accaparer du désir du changement ressentit par le peuple congolais et le présenter comme le soutien du peuple à DZON. Dans cette théorie DZON est présenté par ses partisans comme le garant de la démocratie congolaise.

La vérité sur le terrain est telle que le peuple congolais assoifé de la justice désir bien le changement pour mieux dire, la fin du royaume d´Edou. MAIS de nos jours, le peuple congolais est bien conscient qu ´il lui manque un leader charismatique capable de les accompagner unanimenent vers ce changement.

Sur les centres de ce vide est né le fameux papier contenant les 100 propositions de M. DZON. Papier rapidement surnommé la DZONmination suivi des comportements des DZONminos qui veulent imposer DZON comme DZONminateur commun du peuple congolais.

Ce papier est l´un ds grands mensonges dans l´histoire du Congo.

Sur son propre blog(lire la réponse de Dzon en dessous), M. Dzon demande qu´on lui accorde 2 à 3 jours pour publier son équipe de campagne. Aujourd´hui une semaine s´est écoulée et RIEN toujours!!!

Si pour de telles pétites choses ce M. n´arrive pas à tenir parole, alors les DZONminos dites moi, comment pourra t-il réaeliser un tel mamout de programme en 7 ans?????

Dzon crée un blog pour s´échanger avec les congolais. Dans ces réponses il n´arrete jamais de souligner son manque de temps à donner régulièrement les réponses. Comme pour dire aux congolais, je suis débordé par les préparatifs de ma campagne..

Si la campagne dont il prépare pourtant avec ses partisans le dépasse, alors comment ferait il pour diriger un pays où l´opposition ne le laisserait jamais faire???

Il ne suffit pas de regarder ses partisans et créer victoire. Il faut d´abord battre campagne parmi les indécis et les adversaires pour s´assurer de sa victoire...

BA WA NA MESO...
                         MESO MA KOKO...


Le seul et vrai JP OKOUESSE

Commentaire n° 93 posté par JP Okouesse le 21/02/2009 à 10h44
Bon les Okouesse ou les Okouesse Bis, arretez le desordre. Ce que vous faites est un signe de non respect a la personne et a l'initiative de Monsieur Dzon, ainsi qu'a tous les intervenants. Nous sommes la pour poser des questions et non pour lire certains intervenants qui donnent leurs avis sur des situations qu'ils sont seuls a connaitre.
Je demande a l'administrateur du site de nous rappeler le but de celui-ci. Ce qui se passe ici est tres interessant et je demande a tous ceux qui ne sont pas la pour poser des questions a Monsieur Dzon de se retirer.
Poser des questions ne signifie pas forcement soutenir un candidat.
Non aux injures, non aux intoxications de la part de Mr Okouesse a qui je demande pour le respect de sa personne de respecter l'initiative de monsieur Dzon, donc d'arreter d'entretenir la polemique.
Les autres intervenants n'etant pas en droit de souiller le non de celui des autres, je demande a ladministrateur d'enlever le commentaire: Okouesse blalala.. du 20 Fevrier a 21h35.

Je refuse en tant que partisant de l'unite, que certaines gens jouent  et transforme cet espace en champs de bataille ou en jardin d'enfant.

H. Ikounga
Commentaire n° 94 posté par H. Ikounga le 21/02/2009 à 01h12

Au pays des DZONminos l´identité d´autrui n´est pas respecté?
Comment pouvez vous signer vos interventions sous mon nom ?

Nous disons NON à ce Congo dont vous voulez nous proposer. Imaginez une seconde ce que ca ferait si une autre personne venait à signer ses interventions sur ce blog sous le pseudos Mathias Dzon...

Ouh là là...

C´etait juste la remarque d´un primitif et j´espère que le civilisé en tiendra compte.  

Commentaire n° 95 posté par JP Okouesse le 20/02/2009 à 23h29
Okouesse reviens toujours avec ses niaiseries sur le charisme. Si Dzon a tout ce qu'il y a de plus commun, propose toi pour le changement au Congo.
Il est la pour semer le trouble , En plus il ne comprends meme pas les autres intervenants.

Okouesse le retour primitif. MESO MA KOKO BLABLABLA
Commentaire n° 96 posté par Okouesse DU BLABLA le 20/02/2009 à 21h35

vanité des vanités,
les DZONminos en marche avec dans leurs baggages tous sauf le peuple souverain.

Qui vous a dit que la démocratie au Congo s´identifiait à DZON? votre état d´ivresse? Mais déssoulez vous de vos Ngoks et regardez ce que veut le peuple...

N´exploitez pas l´intention et le désir du changement exprimé par le peuple à vos fins pour vous ruiner d´avantage.

Le peuple congolais veut le changement et cette volonté est certe présent parceque les résultats du régime Tchambitcho parlent d´eux memes MAIS, chers compatriotes nous ne voulons pas un changement pour renter dans du quoitasisme. Nous voulons un changement qui changer positivement les choses.

Personne n´a dit que ce changement est égal à DZON. Monsieur DZON reste DZON avec sa volonté de vouloir s´accaparer des intentions du peuple. Mais le charisme de leader national lui fait défaut. Règner dans ces quatres murs ou dans le milieu de ses parasites. Chacun peut le faire. Donc DZON n´a rien de particulier sinon que ce qui est commun en nous tous.

Le charisme d´un homme politique se dégage par sa capacité de ravir les alliés des camps adverses et amasser sur son parcours les indécis qui se sentent convaincu.

Alors, vous DZONminos, dite moi, quel homme politique a déclaré qu´il quitait tel camps pour suivre DZON ?

Quel congolais indécis DZON a t-il convaincu de par son discours?

Utilisez vos yeux pour voir et non pour adorer ce qu´on vous donne...

MESO MA KOKO...
                  BA WA NA MESO...

Commentaire n° 97 posté par JP Okouesse le 20/02/2009 à 21h07
Mais laissez Okouesse s'exprimer.
Malheuresement pour lui il n'est pas le premier a douter de la victoire de la democratie au Congo. Le congo est aujourd'hui comme une femme ou un homme qui vit une tres mauvaise relation avec son conjoint mais n'arrive pas a le ou la laisser en esperant que les choses iront bien . Pourtant  dehors il ya un homme ou une femme qui pourra bien les traiter.
Okouesse est de cette acabi de personnes qui ne font que denigres et qui ne savent user de biensceance.
Quand ils se sentent en position de faiblesse, ils insultent (minable, ect..). La politique de decouragement ne marche plus car le changement est irreversible au Congo.
Nous voulons des gens qui nous critiquent pour que l'on change et non qui nous insultent, car ils s'insultent eux memes en affirmant leur incapacite de penser un Congo meilleur pour eux memes et leurs enfants.
Cher ami Okouesse c'est ton droit le plus absolu, mais sache que tu peux contribuer a l'evolution des choses au pays meme si tu ne supporte pas Mathias Dzon.

SI TU AS LA MAITRISE DU FRANCAIS, TU DOIS SUREMENT AVOIR COMPRIS QUE CE BLOG EST UN CANAL QUI NOUS PERMET DE COMMUNIQUER AVEC MONSIEUR DZON ET NON UN PLATEAU SUR LEQUEL TU VIENS NOUS DEBLATERER DES HISTOIRES SANS AUCUN SENS ET A REVENIR SUR DES CHOSES QUI N'ONT PLUS EFFETS DANS LES DEBATS MEME AU CONGO.

C'est desolant. Mais nous y arriverons.

Peace

Commentaire n° 98 posté par Peace le 20/02/2009 à 19h42
M. MN,

Minable, minable seule la vision subalterne et bornée et aveuglée reste la plus minable des choses.

DZON par ici DZON par là, ces échos ne se font entendre que dans vos quatres murs dont seul les DZONminos peuvent determiner le nombre des mètres carrés.

Ainsi va la vie au congo. Un opposant charismatique à taille que fut celle du défunt MILONGO, votre Ékongoman DZON ne l´atteind meme pas à sa moitié. Conséquent, DZON aboit, les congolais passent... Aucun opposant, ni homme politique charismatique ne s´est allié de nos jours à la tempete que sème DZON.

La force de reunir ceux qui lui ressemblent et ravir les alliés au campd adverse, DZON ne l´a pas... Conséquent, DZON doit se contenter juste des DZONminos qui trouvent leurs comptes dans la poche de leur guru.

Dzon n´a qu´à jeter un regard restropectif et regarder de face son palmarès et vous dire quel effet son discours a produit sur les participants? et sur quelle planete cela aurait il eu lieu?

reunir des petits drogués et affamés derrière sa candidature et quelques hommes aux destins lumineux de son clan ne fera pas de vous PRESIDENT DU CONGO....

BAWA NA MESO...
                      .... MESO MA KOKO

Que demain, DZON ne revienne pas dire que personne ne l´avait  avertit de son échèc.


Commentaire n° 99 posté par JP Okouesse le 20/02/2009 à 19h25
Monsieur le President'
est ce vrai ce que nous apprenons sur Kimpwanza, que des membres de l'UPRN et de L'Ard auraient pries certains medias de quitter la salle? La meme chose se serait produite a votre domicile? Pourtant lors de la conference de presse du 28 une bonne partie du corps mediatique etait presente. Ou serait ce lors de la conference de presse du 10 fevrier. J'ose esperer que se soit faux car si ce n'est pas le cas la bavure est grave.

H. Ikounga
Commentaire n° 100 posté par H. Ikounga. le 20/02/2009 à 18h54

Commentaires

Monsieur JP Okouesse, bonsoir.

Permettez moi de vous repondre à la place du Président Mathias DZON. L'article auquel vous faites référence sur www.AfriK.com est très minable, creux et banal. Excusez moi d'être sévère vis à vis de son auteur.

Le président DZON vit au Congo et maitrise bien les problèmes de son pays. Par ailleurs, le Pacte Présidentiel qu'il a publié présente sa vision du Congo de demain après le changement. Il l'a déjà dit plusieurs fois sur ce blog que le Programme de son gouvernement sera détaillé au cours de la Campagne Présidentiel. Donc c'est dans ce programme que vous aurez les détails des actions qu'il va entreprendre dès qu'il sera aux commandes. Il y a une équipe qui travaille déjà pour présenter le budget lié à ce programme.

Ma réaction concerne également M. l'exilé économique et M. Loung. Pour terminer il serait souhaitable que chacun prenne le temps de lire les différentes réponses du Président DZON sur ce blog avant de poser les questions, ceci nous permettra d'aller vers l'essentiel pour la bataille du changement.
Commentaire n° 101 posté par Jérôme MN le 20/02/2009 à 18h00
Bonjour!
Je viens une fois de plus pour vous posez deux question:
-Pour l'opposition n'arrive t'il pas toujours á former un front unique?
-Quelle sera votre projet de société surl'integration des jeunes?
-j'aimerai aussi savoir sur quoi basez-vous votre campagne(les points clés de celle-ci)?
Je vous suggéres de privileger les théme de l'unification, du changement et de la paix.Mettez beaucoup d'accent sur l'unification, le pardon et la paix, qu'ensemble nous pouvons apporter des changements á notre pays
Commentaire n° 102 posté par L'Exilé Économique le 20/02/2009 à 09h23
Bonjour Mr Le Candidat! J'aimerai savoir quel sera votre projet sur l'integration des milliers d'intellectuels Congolais exilés ou residant á l'étrager? Aurez vous une concertation générale avec eux ?Organiserez vous si vous serez élu une conference socio-économique pour faire l'etat de notre Congo?Enfin pourquoi l'opposition congolaise n'arrive t'il pas á s'unir pour former un seul front pour aller aux élections avec un ou deux candidats?
Commentaire n° 103 posté par L'Exilé Économique le 20/02/2009 à 09h11
Concernant l'opposition, l'ouverture des états généraux de l'opposition congolaise qui vient de se tenir répond à votre question.
 
S'agissant des exilés, je pense que nous devons tout faire pour qu'ils rentrent au pays pour participer avec nous au mouvement général de renaissance du Congo par la rupture et le changement véritable. Ainsi, ensemble nous gagnerons et ensemble nous reconstruirons le Congo.
 
Merci et à bientôt.
Réponse de DZON MATHIAS le 21/02/2009 à 20h52
Bonjour Monsieur,
je suis très impréssionné que vous ayez eu cette idée de donner la lirberté à tous ceux qui veulent bien s'exprimer, j'éspère que vous prendrez en compte ces avis et rémarques faites.
Alors, j'ai lu par-ci par là ce que disent les candidats en général mais je voudrais savoir quel est exactement votre programme, comment compter vous y parvenir? et avec quel moyens? Mais comment comptez-vous lutter contre les nuisances sonores, la pollution ? à Pointe-Noire par exemple, il y a cinq quatre taxis et trois autobus pour un habitant. J'aimera qu'entend que futur président que vous me donnez votre vision politique et philosophique pour les prochaines années. Vous ne donne aucun calendrier et, pire, pour un ancien ministre des Finances, aucun chiffre. J'aimerai que vous me détaillez.
Merci de me répondre, je suis étudiant congolais en france.
Commentaire n° 104 posté par LOUNG le 19/02/2009 à 23h21
Cher Loung,

L'environnement, voilà une question qu'un homme politique sérieux ne peut éviter. Veuillez donc vous référer au pacte présidentiel, vous verrez ce que j'en dis. Bien évidemment, les cotes congolaises seront surveillées de très près en raison de la menace permanente de pollution par le pétrole. Cette action sera étendue partout où la qualité de la vie des congolais serait menacée.
 
Dans tous les cas, il faut savoir que l'aménagement de l'espace, du cadre de vie, sera partie intégrante de mon programme et de l'action du gouvernement sous mon impulsion.
 
Merci

Partager cette page

Repost 0
Published by

Profil

  • DZON MATHIAS
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens