Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Mr Mangouti,

La région, a besoin d'être pacifiée et réhabilitée pour qu'elle retrouve la place qui est la sienne dans le tissu national.
 
En plus de l'attention particulière dont elle doit faire l'objet en raison du calvaire qui a été imposé, elle bénéficiera bien sûr de la nouvelle politique de la décentralisation et de la gestion de nos départements telle que précisée dans le pacte présidentiel.
 
Dans le pacte présidentiel, la question de la gestion et du développement de nos régions est abordée dans les grandes lignes dans la proposition 11. Je rappelle qu'il s'agit des grandes lignes desquelles sortiront des réformes importantes, c'est d'ailleurs pour cette raison que j'en appelle à toutes les bonnes volontés et à toutes les compétences pour qu'ensemble nous débattions de ces réformes, que nous prenions des mesures et posons des actes utiles pour reconstruire le pays et qu' ENSEMBLE NOUS CHANGEONS LE CONGO.

Mais je n'oublie pas  qu'il y a dans notre pays, une région, celle du pool qui vit depuis une dizaine d'années, une situation dramatique et nécessite une attention particulière. De ce fait, s'il ya des actions à poser très rapidement pour que cette région reprenne l'activité, cela ne doit pas à mon avis figurer dans le programme.
La première solution à la situation du pool mon cher ami, c'est le départ de Sassou, qui entretient dans cette région, un climat de non paix, de  non guerre et d'insécurité totale. Le résultat c'est que les populations qui ne peuvent pas dans ces conditions reprendre les activités normales et ce n’est non pas seulement la région du pool mais tout le pays qui subit le coup.

Nous parlons des populations qui depuis une décennie vivent  au quotidien les affres du pouvoir et même peut être plus que d'autres. Je pense qu'il ne faut pas  se servir de cette douleur et leur faire des promesses en l'air, mais plutôt aller à leur écoute pour mieux prendre en compte leurs besoins.
Cher ami, j'ai comme l'impression que ceux qui parlent du pool ne mesurent  pas assez bien l'étendue du désastre, ils ne s'imaginent pas qu'il ya dans les localités de cette région, où des centaines d'enfants et dont certains sont  aujourd'hui adultes mais qui depuis 10 ans n'ont pas été à l'école. Mais comment allons-nous réparer cette injustice?
Ce qu'il faut donc pour le pool, ce n'est pas simplement les promesses d'un candidat mais une grande réflexion pour essayer d'apporter des réponses aux problèmes cruciaux que posent les 10 ans de la guerre du pool.
 
Merci cher ami Roland Mangouti et à bientôt.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Profil

  • DZON MATHIAS
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens