Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
M. Andomola

Moi, j'interviens en tant que libre citoyens congolais qui n'est pas aveugle comme vous. Ma mémoire n'est pas courte, pour ignorer tous les évenements qui sont passés au congo; ma mémoire n'est pas courte pour ignorer qui a servi qui au congo; ma mémoire n'est pas courte d'ignorer qui est amateur en politique au congo, donc M. Andomola, j'espère seulement que vous pris en compte cette image d'en bas, essayez de méditer, peut être que votre mémoire sera rafraichie pour voir non l'imagination, mais la réalité en la parpant.
Vous parlez de 4x4, quelle voiture utilise dzon, est ce une toyota vieille de 20 ou peugeot 205??? Sa femme ou ses femmes (maitresses) dorment elles dans les taudis, conduisent elles des brouettes?? Ne soyez pas naif, regardez simplement la réalité qui est en face de vous. Je sais que tout ce ue vous faite, n'est que la fièvre électorales, qu'on trouvent partout ailleurs. Rendez vous aout 2009, nous verons, qui de tous ces candidats, car il n'y en a pas que deux, les congolais choisiront.
Et votre ignorance est tellement caractérisée que vous prenez le risque de dire: Seulement sachez le que sur Internet c´est de l´intelligence qui parle et non de l´idolatrie. Si vous maitrisiez cet instrument, vous n'auriez pas écris cette phrase. Les niaiseries que les gens lisent sur certains sites ne relevent pas de l'intelligence mon frère.
"Nous le peuple", vous écrivez, voilà encore une erreur que vous devriez pas faire. A moins ce que les autres qui ont d'autres opinions, ne soient pas considé comme peuple congolais.
Essayez de vous poser la question, pourquoi n'y a t-il pas eu un seul candidat pour l'opposition? cette question ne vous préocupe t-elle pas? et au congo, il y a des partis politique, qui ne sont partis politique que par le nom: combien de membres, et qui est membres?
J'aimerai bien vous voir après aout 2009, je crois que vous disparaitrez ou changerez de pseudo, juste pour essayer d'avoir encore quelques billets de faire vivres vos familles.
Dzon n'est rien devant sassou. Donc la peur, c'est du côté du maillon faible, car encore une fois, l'internet est encore embryonnaire dans la sous région,
Tiens! quel est votre fief, tout partis politique a un fief, mais le votre se trouve où?
Juste pour vous rappeler à quel point vous n'êtes que virzuel, vous ne pesez pas lourd. icon_exclaim.gif
Commentaire n° 42 posté par Ngoka le 30/01/2009 à 11h38
Bonjour Mr Dzon

Désireux de débattre du fond de votre programme, je vous avais posé une question relative à son chiffrage. Cette question est d'ailleurs visible à la rubrique "page" de votre blog (JMN).

J'ai ensuite fait une intervention relative à votre réponse, en manifestant mon étonnement, face à ce que je considère comme une erreur analytique, dans la conception et la méthodologie de votre projet.  

Cet après-midi,  vous aviez d'ailleurs répondu à mon questionnement, et je vous en remercie.

Mais ce soir, sans doute par erreur, aussi bien ma question que votre dernière réponse, ont disparu de la rubrique des commentaires du blog.

Aussi, voudriez-vous, s'il vous plaît, faire corriger  cette anomalie, de façon à me permettre une poursuite méthodique de nos discussions.  

D'avance merci

J.M. Nianga (J.M.N)
Commentaire n° 43 posté par J.M. Nianga le 29/01/2009 à 23h57
Bonjour JMN,

En effet, les questions avaient été mal archivées. Veuillez vous reporter aux pages, les archives ont été remises en ordre.
Je referai le point sur l'ensemble des commentaires pour répondre à ceux auxquels je n'ai pas encore répondu. Veuillez m' en excuser.

à bientôt.
Réponse de MATHIAS DZON le 30/01/2009 à 13h49
M Ngola,

On aurait du croire que tout ce qui est du coté de Sassou est sans intelligence, mais vous au moins vous savez manipuler Internet au point d´adorer des images, c´est soulageant de le voir, pour un compatriote meme égaré que vous etes.

Seulement sachez le que sur Internet c´est de l´intelligence qui parle et non de l´idolatrie, d´accord ? adorez et léchez les bottes de Sassou mais pas les images sur Internet, ok? conseils de papa.

Bien revenons sur  votre ignorance et carence en informations, monsieur, les chèques de Sassou vous ont complètement rendu aveugle au point d´ignorer ce qui est évident ?

Le peuple c´est pas maman anto, le peuple c´est pas mvouba, le peuple c´est pas Okemba, le peuple c´est pas edgard, le peuple c´est pas Hugues et autres ventristes à tete vide qui roulent dans les 4X4 dans les rues sales de brazzaville. La honte, au pays où les chefs fument du canabis, est pratiquement inéxistante. Le peuple c´est moi, le peuple c´est toi(bien qu´égaré et emporté par l´odeur de l´argent sale), le peuple c´est NOUS...

Et NOUS ne voulons plus de ton vampire. VOUS devez faire vos valises et partir. Ceci n´est pas virtuel.

Libérer les médias de l´état, on y viendra pour vous le dire en face. De quoi aviez vous peur?
Vous cachez votre peur derrière les Kalashnikov russes et angolais. Pourquoi ? libérez les médias de l´état et je vous garantit que ton Sassou repartira à oyo ce meme jour sans attendre meme les élèctions.

Moi, Andomola, je te jures qu´à moi seul, je le ferais disparaitre si débat télévisé sans kalashkov y avait lieu.

Si tu es un homme fort et puissant,  je te lance le défis. Libérez les médias de l´état, organisez des élèctions libres, fils de diable, je vous renverez à oyo le meme jour.

Ecoute le francais de ton seigneur d´oyo, quant il fait ses discours. Toujours les yeux rougis fixés sur le bout de papier rédigé par un maillard.

Je continuerais á débattre avec toi, seulement si tu accèpte mon défit. Sinon, à toi mes bottes.

accepte mon défit sans Kalashnikov UNIQUEMENT avec ta matière grise(si grise elle est encore).

Je sais que vous cherchez la provocation pour chercher à disqualifier le candidat du peuple... NOUS, le peuple nous allons restez virgilant pour ne pas vous donner raison selon votre stratégie de "je dormais pour moi".


Bernard Andomola. 
Commentaire n° 44 posté par Bernard Andomola le 29/01/2009 à 23h48
M. Andomola

"Vous parlez du terrain. La réalité sur le terrain est que PERSONNE ne veut plus de votre SASSOU."

Sur votre planete, personne ne veut plus de lui. Maintenant il faudra chercher quelle est votre planete? ou pour vous sur le terrain veut dire se trouver hors du congo, c'est normal. Le combat a lieu sur place au congo, mon frère, sur des réalisations concretes. Prends le courage de demander à ton candidat, sur ce qu'il a réalisé au congo, qui sera comme un argument concret quant á l'adhésion du peuple à sa politique. Vous avez des problémes de compréhension, car vous ne saisissez pas la connotation du virtuel et l'effet sur le terrain. Faites un sondage, pour savoir combien de congolais vivants au congo utilisent internet et comprenderz mon argumentation.

Le Virtuel est un adjectif utilisé pour désigner ce qui est seulement en puissance, sans effet actuel. Par opposition au monde réel

Le bruit que faites sur les sites sous les pseudos, vous n'avez même pas le courage de le faire à visage decouvert, de peur que le peuple vous traite de malhônnette, car vous soutenez quelqu'un qui a volé et qui se fout du peuple, du fait qu'il ne reconnait pas sa responsabilité, du fait d'avoir été entre 1997 et 2002 aux finances. Réecoutez l'interview avec christophe boibouvier sur rfi, vous verez que même le journaliste était obligé de couper court, car il ne fait pas le poid. Il parle de changement, de reinventer le congo, alors que cette même communauté internattionale possede son dossier, donc il n'y a pas match. Economisez vos énergie, car vous en aurez besoin, les prochains mois seront dûrs pour vous, surtout quand ces quelques billets volés á BIDc et la BEAC ou au ministère seront épuisés. Vous pourrez retrouver votre chemind e chateau pour faire les "MASSOLOS"
A vous lire, vous me faite penser á vos frères qui écrivent des bidons sur mwinda ou zenga-mambu, que des niaiseries. Les autres peuples du monde doivent vraiment rigoler jusqu'à ce demander si ces gens qui se prostituent politiquement comme vous, peuvent encore etre pris pour des exemples au congo. Ouvrez grandement vos yeux pour voir la réalité que vous semblez d'ignorer.icon_eek.gif

VOUS RESSEMBLEZ A CE MONSIEUR:icon_twisted.gif


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1b/Realite_virtuelle.jpg
Commentaire n° 45 posté par Ngoka le 29/01/2009 à 22h22
Massamba, tu fais honte,convains nous plutot sur un gars qui nous aidera a faire partir Sassou, autrement c'est Dzon.
Si ton candidat c'est Sassou, c'est ton choix, mais saches que tu ambelie le malheur de ton peuple. peu etre meme que c'est toi qui est paye par Kiki ou Edgard pour venir faire le clown ici.

Brazzaville
Commentaire n° 46 posté par Brazzaville le 29/01/2009 à 22h16
Mais Ngoka tru ne merites meme pas de reponse mais nous on ecoute meme les bebes. Et toi, sur quel sondage te bases tu pour dire que Dzon sera battu?
Attends, mais t es sourd et aveugle, sans vouloir te manquer de respect. Sur mwinda et partout Dzon est conteste. Ok! mais sitez moi seulement un seul homme ou une femme en politique au Congo qui fait trembler le pouvoir comme Dzon Le fait.
Je commence a vous prendre pour un agitateur(trice) Ngoka,... Voyons... Dzon sera battu,... mais avez vous deja pensez l'avenir de votre pays. Je suis sur que vous n'y residez meme pas. Posez des questions a Dzon et il vous repondra. Nous ne defendons personne avec Andomola, mais si nous reagissons c'est par ce que Dzon fait preuve de bon sens. Appelez le pays il n'y en a que pour Mathias Dzon.
A ce rythme Sassou PERDRA MEME EN TRICHANT.

Taureau.
Commentaire n° 47 posté par Taureau le 29/01/2009 à 22h11

M. Ngoka,
Je ferais mieux de vous appeller Monsieur le minimun. OUI, minimun vous l´etes à l´exemple de votre gangster Sassou(Ganguy Yafilm ya moyibi, on jouera son film un jour après qu´il soit enfermé à la Haag, tueur en série). Car pour vous le ridicule ne tut pas. La honte n´habite pas chez vous.

Vous resistez au pouvoir quand bien meme que seul le strict minimun réduit à vos familles, proches et parents qui vous soutiennent. En mathématique on appellerait cela thèorème linéaire de la honte.

Vous parlez du terrain. La réalité sur le terrain est que PERSONNE ne veut plus de votre SASSOU.

Ce que vous appellez le virtuel n´est virtuel que dans votre tete, car vous auriez déjà eu envie de tirer sur tout ce qui bouge(sous l´éffet du canabis indien cultivé dans votre palais de Mpila).

C´est pas parceque Sassou ne sait pas manipuler un ordinateur que le virtuel n´aurait plus du sens. Non, monsieur, Internet est un village planétaire des hommes mordernes et intélligents. Le peuple congolais utilise cette plate forme pour exprimer librement son opnion, car ton seigneur de Mpila s´est accaparer des médias de l´état.

L´ombre du soir a déjà frappé à sa porte. On l´entend dire "Si Dzon veut prendre le pouvoir, il n´a qu´à faire comme j´ai fais à Lissouba". Dzon n´a pas besoin de ca. Dzon n´a pas de banane dans sa tete. L´homme a un CV qu´il faut, chose que votre président fumeur de chanvre indien de son vivant n´aura jamais.

Donc pour le pouvoir du peuple, Dzon n´ira jamais tuer ce meme peuple qu´il porte si tant à coeur. Dzon se considère comme citoyen congolais au meme pied d´égalité que les autres.

Si Sassou reussi à violer la conscience du peuple par une trichérie et conquérir le pouvoir du peuple cela ne signifierait pas l´échec de Dzon mais plutot l´échèc du peuple, car ce changement est exigé par le peuple et non Dzon.

Tu as eu la malchance d´etre nourri par Sassou, donc arrete de penser que cette malchance suit tout le monde.Il y a des gens intelligents qui reussissent bien leur vie et par conséquent n´ont pas besoin d´etre entretenus comme toi par un seigneur de guerre.

Au plaisir de vous relire
Bernard Andomola


Si toi et ton Sassou vous etes conscients que le peuple vous aime, alors pourquoi ne pas compter sur les résultats de
votre premier mandat et organiser les élèctions libres(former une commission indépendante constituée des représentants de la société civile, opposants et ONG).

Commentaire n° 48 posté par Bernard Andomola le 29/01/2009 à 21h50
Jean Massamba

Si les congolais, comme vous le dites ne voulaient plus voir sassou, il n'y aurait plus toutes ces contradictions sur vos sites (opposition). Au contraire, c'est vous qui semblaez être le maillon faible, tout est virtuel et le virtuel ne gagne pas sur le concret, c'est à dire sur ce terrain.
Encore une fois, contentez vous de quelques billets de francs CFA que votre chef Dzon a VOLÉ pour nourrir vos familles et maitresses, mais pour combien de temps, juste quelques mois. CAR VOUS VOUS GRINCEREZ LES DENTS DE VOIR VOTRE CANDIDAT ELIMINÉ DÉS LE PREMIER TOUR icon_evil.gif
Commentaire n° 49 posté par Ngoka le 29/01/2009 à 19h15

Bonjour Mr Dzon,
Nous restons très admiratifs de l'acte qui paraît courageux aux yeux des congolais mais qui en réalité est nomal pour tous congolais car il n'ya pas des congolais plus que d'autres; en gros ce droit vous revient. 
Lorsque je lis votre projet de société, je suis surpris par le fait qu'il faut changer de constitution. Ceci m'intrigue sur deux points.
Premièrement, dans mes souvenirs en 2002, vous aviez fait campagne pour celle-ci; est-ce  une façon de nous dire que vous l'aviez fait malgré vous? dans ce cas, je vous plaindrai une fois élu que vous ne soyiez pas en mesure de prendre des décisions quand cela ne vous arrangera pas.
Deuxièmement, je ne vous ferai pas de leçons de politique mais au delà de nos esprits partisans, je pense que cette constitution n'est pas mal comme elle l'est. Pour qu'il y ait une bonne constitution, il n'est pas obligé de faire comme d'autres nations, c'est à dire les anciennes démocraties. Le pays a une paix fragile, le pouvoir en place devrait dans une certaine mesure être soutenu par ces moyens légaux pour subsister face aux réalités quelque fois amères du pouvoir.
Dans tous les cas, je suis persuadé que vous ferez feu tôt ou  tard et pour cela je vous souhaite bonne chance

Commentaire n° 50 posté par Sthène le 29/01/2009 à 18h00

Commentaires

Je n´ai rien contre nos frères de la RDC mais je pense que cet esprit "MOYIBI" Sassou l´a copié aveuglement chez Maman Anto!!!

Alors mes amis, la constitution de notre pays devrait interdir les congolais ayant une femme de "Ngabo" de se présenter aux élèctions présidentielles.



Commentaire n° 51 posté par Jean Massamba le 29/01/2009 à 17h53

Ngoka, et tes sondages sont lesquels? vos manoeuvres de la trichérie?

Je ne connais pas bien M. Dzon mais je connais Sassou comme une grande partie de la population. Sassou est un grand VOLEUR.

Est ce que tu connais UN congolais qui aime Sassou sans interet? Moi en tout cas non et si tu es sincère tu diras aussi NON.

Sassou est entouré et aimé UNIQUEMENT par les gens qui vivent à son dépend. Auttrement dit les incapables qui n´ont pas pu reussir autrement que d´aller faire la courbette chez ce vampire.

Chante nous les éloges de Sassou, ici, hein vas y!!
Sassou a fait quoi de bon ? en déhors de toi et ses autres lécheurs de cul(comme vous appelle Bernard).

J´espère ne pas avoir été très facheux avec toi.

Je suis pas persuadé que c´est Dzon qui fera mieux. Mais les congolais veulent une chose: QUE SASSOU quitte le pouvoir avec ses parents si couteux au congo.

CONGO ESSALI BINO NINI? PONA NINI MOYIBI BOYÉ?

humblement votre
JM
Commentaire n° 52 posté par Jean Massamba le 29/01/2009 à 17h47
Interessants les débats qu´on peux suivre ici.
Bernard pourqoui ne passes tu pas à la télé pour défendre le programme de Dzon comme tu le dis ?
En réalité vous etes tous payés pour faire ce travail que ca soit les gens de Sassou ou de Dzon. Ne nous faites pas croire que vous travaillez gratuitement pour défendre Dzon. À beau mentir qui vient de loin. On vous connait tous(les petits hommes aux joues rondes).
toi aussi tu es un boucouteur, donc ne t´en prend pas autres. Néanmoins il faut l´avouer que jusqu´alors tu marques les points.
À la télé tu amuseras beaucoup des gens et tu mettras le froid au dos de ceux de l´autre camps.

Au candidat Dzon(pour copier l´expression de Bernard), Je vous demande de nous présenter les hommes et les femmes qui composent votre équipe. Déjà on connait votre ministre de la propagande(Bernard Andomola) Mais on voudra bien connaitre le reste de l´équipe avec laquelle vous entendez resoudre tous ces problèmes. Car la propagande seule ne suffira pas!!!
Bernard est un bon ancien élève du PCT. Il a bien appri ses lécons..
 

humblement votre
JM.
Commentaire n° 53 posté par Jean Massamba le 29/01/2009 à 17h21
Taureau

juste une question, tu te base sur quel sondage, pour déclarer que sassou a déjà perdu le pouvoir?
J'ai l'impression que tu écris communaté internationale, tout en ignorant ce qu'elle veut dire. Vous allez vous masturber entre vous, car ca va chauffer de votre côté de tous les sens. Continuez à mettre le feu dans vos maisons pour accuser le pouvoir en place. Dzon a encor l'argent qu'il a volé et croyez pas qu'il prendra toutes vos familles en charges, quand vous allez mettre le feu dans vos cases. KOZANGA KOYEBA EZA LIWA YA NDAMBO
Commentaire n° 54 posté par Ngoka le 29/01/2009 à 17h19
Ngoka, arrete hein on ne t as pas interdit de t'exprimer ok! Tu dis ce que tu veux et on te repond ce qu'on veux, c'est la liberte d'expression. Sois terrorise si tu veux.

Le Pouvoir en place essaie d'intimider Mathias Dzon , Ils ont essaye de mettre le feu au siege de campagne du candidat.
Moi je dis que ce sont les signes de la fin, la nation et la communaute internationale sont deja au courant.

Sassou va resolument perdre le pouvoir en 2009.

Taureau
Commentaire n° 55 posté par Taureau le 29/01/2009 à 15h10
Malin malin, si un malin meurt c´est qu´il y a eu un plus malin que lui....

Quand la fin arrive, meme le plus rand magicien du monde devient impuissant face à la mort !!!!

Face au couché du soleil, l´homme reste impuissant, incabable d´influencer le temps...

voici 3 règles élémentaires de la nature à travers lesquels nous épuisons notre force et confiance...

Le règne de Sassou est arrivé à sa fin dans les coeurs, dans les esprits et dans le mode de vie des congolais. AZA LAKI....

Sassou est un passé qui s´en tete à rester présent et vouloir s´imposer dans le futur. Ce qui fait sa force, c´est la peur du peuple. Une peur qui pourtant ne se justifie plus, car elle est une peur du passé..

Pourtant, Le PASSÉ reste le PASSÉ  !!!!!!!

Peuple congolais, doit apprendre à conjuger au présent et rever au futur !!!!

Ainsi M. Dzon loin e vous l´idée d´avoir peur!!! Sur la marche pacifique du peuple RIEN ne peut vous arriver!!!!!!

Bernard Andomola

 
Commentaire n° 56 posté par Bernard Andomola le 29/01/2009 à 14h49
M. Ngoka,

d´abord je vous tends les mouchoirs. À vous de les utiliser soit pour essuyer vos larmes et arreter de pleurnicher, car ici nous débattons en toute liberté ou enocre vous les utiliser pour essuyer votre bouche après le répas à Mpila.

Sur cet espace vous etes libre monsieur, il vous suffit juste d´etre en confiance avec soi-meme et savoir se défendre. Le candidat prend en compte les doléances de tous les enfants du Congo. 

Donc Monsieur arretez d´avoir peur des autres. On comprend votre esprit de trauma, car votre conscience est prise en otage dans le milieu Sassou, où vous etes soumise à lécher les bottes pour suvivre. Mais,ici vous etes avant tout un citoyen congolais et Dzon vous traite à égal avec lui. 

Seulement vous devez savoir qu´en démocratie il faut avoir ses arguments et vous confronter aux autres. On ne se fait pas des cadeaux, quand il s´agit de défendre ses idées et ses convictions. On le dit avec force et une certaine violence de meme qu´une douceur.... Cela ne doit pas vous effrayez, monsieur. Au contraire nous attendons les rafales de votre coté pour vous éclaircir d´avantage et faire briller la lumière de changement sur vous.

Sur ce blog, apprenez à ne plus avoir peur. Sassou n´est pas là. Ici il y a Dzon et nous et on vous aime très bien, d´accord ?.

Ici vous etes libre de votre expression et défendez vous comme vous pouvez.

Ne vous attendez pas au récul des autres ici.Sinon ca ne sera plus une conviction. Il faut transformer ses pensées en conviction personnelle pour avoir de la force de les défendre.
Vous me semblez comme une personne qui critique ou défend sa position juste dans un cadre boucoutage(on vous paye pour ca)

Je ne connais pas Dzon mais je suis convaincu de son programme en suite je me suis engagé à le présenter positivement à la population congolaise. Parceque j´ai fais de ca ma propre conviction. Ce qui explique la force de ma parole. Du coté de Sassou ou parmi les congolais encore indécis, je voudrais bien rencontrer des gens hostiles à ce programme ayant une force pareille, pour bien discuter avec eux.
Vous votre niveau de défense semble dépendre du montant du chèque que Sassou vous a fait. Ce qui explique que quand le débat devient DÉBAT vous voulez que les autres aient pitié de vous et lanchent. C´est pas sérieux, MOI en tout cas je suis là dans ma position...

Le peuple gagnera ces élections avec le programme de Dzon. à vous de transmettre les adieux du peuple à Sassou. 

Si par contre Sassou reussi à se faire imposer au peuple en faisant usage des billets de banque pour acheter la conscience du peuple, je ne suis pas certain que Dzon suivra ton exemple pour le suivre à oyo aller s´incliner sur les tombes de ses ancètres.

Parceque notre combat est un combat à long terme on y résistera jusqu´à ce que ce vent de changement soufle partout au congo et pour cela nous travaillons pour le long terme.

Au plaisir de vous relire.

Bernard Andomola
 
Commentaire n° 57 posté par Bernard Andomola le 29/01/2009 à 14h29
MM. IKOUNGA ET ANDOMOLA

C'est la première fois que j'intervient sur ce site, et suis teroriser de lire vos commentaires. Vous n'avez pas à vous en prendre aux compatriotes qui ne sont pas du même avis que vous. A moins ce que ce site ne soit reservé exclusivement aux partisans de Dzon, si c'est le cas, je vous comprend. Mais lá nous ne parleront plus de démocratie. IL N'Y A QUE DES GENS INCONSCIENS QUI NE RECONNAISSENT PAS LEURS ERREURS, QUAND UN MINISTRE PASE SUR UNE RADIO QUI EST ECOUTÉE PAR BEAUCOUP DE GENS ET QUI EST INCAPABLE D'AVANDER EN QUELQUES MOTS CE QU'IL APPORTERA DE NOUVEAU; ALORS LÀ. CE QU'IL A DIT, C'EST LE MÊME DISCOURS QUE LES CANDIDATS AFRICAINS, SURTOUT CEUX QUI SE DISENT DE L'OPPOSITION ONT. IL A VOLÉ, JE PERSISTE ET JE SIGNE, IL NE GAGNERA PAS et VOUS SEREZ DECU EN LE VOYANT AU LENDEMAIN DE L'ELECTION COURIR ALLER A MPILA OU A OYO POUR UN EVENTUEL POSTE. 
Sassou ne saura jamais se placer devant un clavier qui pour lui ressemblerait au jeu de "dame".
C'est trop bas comme reflexion.

Chaque congolais est libre de voter qui il veut, mais ce que je tiens à vous souligner, c'est que contrairement à vous, je ne suis pas abruiti, pour ignorer le menesonge des hommes politiques, qui au lieu de faire leur mea culpa, jette tout le tord sur les autres.
Contrairement à vous, je n'ai pas confiance à ce M. car il ne va rien apporter de nouveau pour le congo. Je crois que c'est plutôt vous qui êtes animés par un esprit tribaliste.
Et quand vous dites, vous les congolais, ne l'etes vous pas par vos origines, même si vous avez d'autres nationalités actuellement. Et vos enfants ne sont pas mieux que les autres. RENDEZ VOUS SUR CE MEME SITE POUR COMMENTER LA VICTOIRE DE TEL OU TEL CANDIDAT.
LISEZ L'EDITORIAL DE JEAN BAPTISTE PLACCA DU 24, PEUT ETRE QUE CELA POURRA VOUS AIDER DE NE PLUS REVER.
Commentaire n° 58 posté par marcel Ngoka le 29/01/2009 à 12h58
Bonjour,Monsieur Mathias DZON
Je m'en vais tout de suite mettre à votre disposition quelques éléments de réponse à de nombreuses questions qui pour certaines me paraissent impertinentes et vides de tous sens.Cependant,pour ne laisser personne sur le bord de la route le devoir commande peut-être de mettre à disposition des uns et des autres quelques éléments d'appréciation sur la personne de sassou en sa qualité de chef de l'Etat:
1/Malgré les milliards qu'il brasse,ce monsieur est incapable d'acheter un seul véhicule d'enlèvement d'ordures menagères pour le compte de son palais de mpila.Ses poubelles sont enlevées par des pousse-pousseurs zairois.
2/Depuis 35 ans environ mr sassou habite ce palais de mpila ,mais il est incapable de creuser ne serait-ce qu'une rigole pour évacuer l'eau de pluie vers le fleuve qui est à moins de 200m de là.
3/Talangai est son fief électoral ,mais à l'hopital de cet arrondissement les femmes après accouchement dorment à même le plancher,tandis que les nouveaux-nés sont alignés à quatre sur un seul lit.Disons aussi que Talangai est le quartier le plus sale de Brazzavile après poto-poto alors que 3/4 des ministres y habitent.
4/Pendant ce temps ,la famille sassou dispose d'environ 1000(mille)propriétés au congo.Tenez :226 villas ayant appartenu à la coraf (Pointe-noire).Dans cette ville ,des officiers supérieurs et cadres logés par le service de logements et batiments administratifs ont été sommés de quitter les lieux parce que ce patrimoine devrait passer au compte d'edith sassou bongo.
A Brazzaville :le domaine du comité central du P.C.T.de lépoque en face du collège de talangai,les villas de la mairie en face du camp 15 août,le domaine de l'ex R.N.T.P.à mpila et j'en passe sans compter une cinquantaine de logements et batiments administratifs sont devenus propriétés de la seule édith sassou.
Voilà tant d'actes honorables pour un chef d'Etat qui non content de sa fonction se constitue en promoteur foncier.Celà sans compter la spoliation de tout le patrimoine immobilier de la c.N.S.S.à travers l'ensemble de la république.
5/Au plan humain l'assassinat du Président MARIEN NGOUABI qui en avait fait ministre de la Défense,jamais,il n'a donné sa version des faits à ce propos.L'assassinat du père de yombi et son morcellement comme du gibier dont sassou se vantait bien en disant que cette fois aura compris que la vengeance qu'il rêvait tourne encore à mon avantage après 11 ans d'emprisonnement.
Monsieur MATHIAS DZON ,je ne veux trop vous encombrer tant l'épreuve sera rude,courage car le fait même que yombi ait rejoint sassou est un signe des temps très significatif,leur moment de payer est arrivé.
Courage puisqu'ils n'ont aucun sens ni de l'honneur ,ni de la dignité.Tuer,voler,mentir est le sens q'ils donnent à leur vie.
Je promets de vous faire parvenir régulièrement mes contributions.
Enfin j'ose vous dire que sassou est un criminel avéré et la science criminelle a établi qu'un criminel ne sait jamais s'arrêter,sauf à le tuer ou à l'arrêter.Donc prenez garde.
M. NTSANGATA  Universitaire,Spécialiste des Questions de Sécurité.
Commentaire n° 59 posté par Michel NTSANGATA le 29/01/2009 à 10h09
Chers compatriotes Ngaporo et Bourangon,

d´abord je tiens à souligner que c´est avec une tristesse absolue que l´on constate à quel niveau le virus tribaliste vous a déjà rongé les cerveaux. Sinon comment comprendre qu´un citoyen congolais libre non craqué puisse forcément utiliser un nom de la tribu du candidat pour le répondre ? Mon désir serait de voir la réponse devenir un médicament pour certaines tetes.

Le candidat disons le, est entrain de reussir ce qu´aucun candidat à n´importe quelles élections au congo n´a jamais pu faire: Notamment le débat direct (Notez, le que les réponses à vos inquiétudes et remarques sont données par le candidat  lui meme) avec le peuple.

Sassou ne saura jamais se placer devant un clavier qui pour lui ressemblerait au jeu de "dame".

En parcourant vos écrits comédiques on peut en résumé retenir les deux points essentiels suivants que vous tentez avec difficultés et confusions de reprocher au candidat M. Dzon 
 
1. Le fait d´avoir servi le pays en tant que ministre des
    finances sous le régime Sassou.
2. Vous voyez en lui l´un des pilleurs du congo

Et par conséquent vous voyez en lui un homme aux mains sales qui ne devrait pas devenir  président.

Chers messieurs, mais vous etes gonflés!!! Si encore gonflés vous l´etiez en ayant un courage à caractère Leadership pour faire avancer les choses on pouvait vous comprendre MAIS gonflés vous l´etes en voulant  jeter des pierres sur ce citoyen congolais, M. DZON qui a un carrisme Leadership et le courage de mobiliser autour de lui une certaine volonté congolaise(évoluée bien entendu) pour pouvoir tracer ensemble le tableau de board actuel de notre pays et définir un ensemble des solutions appropriées pour construire notre pays.

Vous voulez dire à M. Dzon, suivez notre exemple. Restez muet et sourd face à cette situation alarmante du congo. Restez impuissant comme nous qui avons choisi la fuite pour se bloquer dans ces pays froids entrain de se courber des dos derrière des femmes blanches. Oubliez le congo, restez pour vous tranquille, car DIEU est grand un jour il fera quelque chose pour le congo. De toute les facons le changement c´est pas pour demain, car Sassou ne va pas quitter ce pouvoir. AMEN!!! voilà votre prière quoditienne. Cette prière du congolais à la fuite des responsabilités.

Chers messieurs que votre volonté ne se fasse que sur vos terres d´accueil, car le peuple congolais ici présent a un désir profond de changement.

C´est à cause de VOUS que les hommes politiques comme Yhombi, Okoko, Kólélas qui se sont opposés à Sassou et rejoindre le peuple ont fini par regagner le camps Sassou. Car ensemble avec le peuple ils ne savent qu´entendre, OUI, vous aussi vous aviez participé au pillage de ce pays et par conséquent vous etes des faux opposants. Les memes qui leur reprochent cela manquent eux meme du carrisme leadership, autrement dit ce sont des malvenus(pour ne pas dire, des maudits) qui ne peuvent meme pas mobiliser ne fusse qu´un individu autour d´eux pour une bonne cause.

Je vous le dis, le carrisme leadership n´est pas donné à tout le monde. Vous en etes vous meme des exemples concrets. En vous lisant, je paris que personne de vous deux n´a jamais assumé de poste de responsabilité voir meme à son propre égard.

Revenez sur terre, messieus, le changement est un état d´esprit qui vous conduit. Soit vous aviez cet esprit, dans ce cas vous venez débattre avec le candidat Dzon et lui faire des propositions pour l´encourager dans ce sens ou encore vous aviez un esprit de satisfaction ou celui de la peur alors restez dans vos quatres murs continuer à soutenir papa bonheur et laisser les volontés congolaises mobilisées agir pour votre avénir.

Le combat du candidat M. Dzon ne s´arretera pas au lendemain des élections présidentielles. Il s´agit d´un combat de long terme. M. Dzon n´a pas l´intention de mener ce combat avec un esprit de martyr comme les palestiniens MAIS Il est animé par un esprit de la victoire, cela est normal.


Au plaisir de vous relire!!!!!
Bernard Andomola
Commentaire n° 60 posté par Bernard Andomola le 29/01/2009 à 08h19
oh Ngaporo et Bourangon, je suis sur que vous avez meme invente ces noms la pour votre paraitre. tout ce que vous dites la n'a aucun sens. Ngaporo nous sort du docteur King mais tu es funny toi. Tu souffres et tu ne manges meme pas a la table des sassou. Les gars revenez sur terre. Dzon vous repondra surement et vous serez satisfait...mais arretez de ramener les choses vers le bas sa fait pitie.
mais vous les congolais on ne vous comprends pas, si vous preferz Sassou c'est votre choix mais cela signifie que vous acceptez de sacrifier nos enfants et sa on ne vous laissera pas faire. Ecrivez tout ce que vous voulez , des reponses vous en allez en avoir.
 

Vive la republique
vive le Congo
Vive Mathias dzon

Herve Ikounga
Commentaire n° 61 posté par Herve Ikounga le 29/01/2009 à 01h44
Avez vous les mains si propres? 5 ans ministres des finances, n'oubliez pas ca. je sais que la politique du ventre, comme le dit jean baptiste Placca domine nos sociétés africaines. Donc soyons serieux, je nous donne rendez vous sur ce blog, aprés la publication de l'élection présidentielle. Si vous gagnez, il n'y a pas de problèmes, mais si vous perdez, j'aimerai voir si allez accepter la décision des urnes, vous qui parlez de pays antidémocratique. Vous allez nous prouver que vous êts démocrate plus que les autres, en acceptant la décision des urnes, en cas d'échec. Malheureusement nous sommes en afrique et la culture démocratique nous est encore archaique. 
J'AI SUIVI VOTRE INTERVIEW SUR RFI ET J'AI ÉTÉ DECU DU FAIT QUE VOUS N'AVEZ RIEN DEONNÉ DE CONCRET, VOUS AVEZ JUSTE ACCUSÉ LES AUTRES QUI GOUVERNAIENT MAL LE PAYS, MAIS DONNER LES PISTES OU LES SOLUTIONS QUE ALLEZ APPORTER ÉTAIT ABSENT. DE 1997 à 2002 C'EST QUAND MÊME 5 ANS, JE TIENS DE VOUS LE RAPPELER. SI VOUS VOULEZ LA TRANSPARENCE, LES CONGOLAIS PEUVENT ENGAGER LES DEMARCHES QUAND AUX VERIFICATIONS DES BIENS CONCERNANT NOS HOMMES POLITIQUES ET NOUS VERRONS BIEN SI VOUS SERIEZ CLEAN.
Commentaire n° 62 posté par Bouronngon le 28/01/2009 à 23h46
Merci de vos diverses interventions. Je tiens à souligner que je lis l’ensemble de celles-ci, positives ou négatives à mon égard. Aucune censure n’est faite sur ce blog qui est en effet un espace ouvert à tous les congolais et pas seulement à mes partisans.

Je vous demande simplement de vous respecter les uns et les autres, et de débattre  en ayant ce même respect de l’opinion d’autrui.

Je ne prends pas les congolais pour des « cons », je vous respecte trop pour vous manquer de respect et d’estime.

La question de mon ancienne fonction de ministre des finances reviendra encore et encore. Je n’ai pas été aveugle, ni sourd à la souffrance des congolais. J’ai essayé de changer les choses, mais je n’étais pas le capitaine du navire qui lui ne m’a pas laissé le temps, ni les mains libres pour agir.

Pourquoi donc ne suis-je pas resté au ministère plus longtemps puisque comme vous le pensez je faisais la politique de Sassou ?

Posez-vous donc les bonnes questions et même si je sens la haine à mon égard par le ton blessant de certains intervenants, je la comprends. Mais l’important aujourd’hui c’est que je me lève pour vous et non contre vous pour un Congo meilleur.

Je me lève et je vous dis aidez- moi à vous aider.

Je suis conscient que sans Vous, Congolais, je ne suis et ne serai rien dans le paysage politique de notre pays. Je vous demande de vous unir à moi et qu’ensemble nous changions les choses.

 

Merci encore et à bientôt
Réponse de DZON MATHIAS il y a 5 jours à 19h32
Monsieur Dzon, ne prenez pas tous les congolais pour les cons. Vous avez été ministre des finances au congo pendant de nombreuses années. Qu'avez vous fait concretement pour redresser ce pays? si aujourd'hui vous parler de gabegie, de mauvaise gestion, alors je me demande, si vous étiéz non seulement sourd, mais aussi muet, quand vous étierz ministre. La récitation que vous nous faites, nous la connaissons déjà. Donc chercher tranquillement à conquerir un poste ministeriel et laissez les congolais tranquill. Au lieu de vous faire passer pour quelqu'un qui n'a jamais été dans la gestion de ce pays, que nous aimons tous.
je vous prie de méditer ce éditorial:

Chronique de Jean-Baptiste Placca du 24/01/2009

Pour le ventre ou pour la postérité
télécharger

Sans doute avez-vous constaté que certains opposants africains, persuadés que leur heure de gloire ne va pas tarder, ont d’ores et déjà traduit dans leurs dialectes et autres langues vernaculaires, le slogan : « Yes we can ! ». Mais, à ceux-là, comme à tous ceux qui pensent que le phénomène Obama sonne exclusivement le glas des dirigeants en place, on a envie de dire : pas si vite, messieurs ! Il y aussi quelques pierres jetées dans votre jardin !

Dans l’euphorie de l’investiture de Barack Obama, un document d’une portée insoupçonnée s’est noyé dans le flot des images. Il s’agit d’une prédiction – par le révérend Martin Luther King – de l’événement historique que nous venons de vivre. Ce n’est pas le fameux « I Have a Dream », non ! Mais une interview authentique, sortie des archives de la BBC, dans laquelle le célèbre pasteur déclarait « qu’il y avait déjà des Noirs valables, avec ce qu’il faut d’intégrité pour diriger ce pays. Mais, ajoutait-il, les esprits doivent encore évoluer, et pour qu’un Noir devienne président des Etats-Unis, il faudra au moins un bon quart de siècle, peut-être une quarantaine d’années ».

Cette interview du Dr King date de 1964. L’échéance relativement lointaine qu’il indiquait alors signifiait qu’il ne se battait pas pour lui-même, mais bien pour la postérité. D’ailleurs, quatre ans plus tard, il était assassiné. Mort, pour qu’un jour, en Amérique, ses enfants et petits-enfants ne soient plus jugés en fonction de la couleur de leur peau, mais sur leur caractère et sur ce qu’ils valent réellement.

Voilà qui nous ramène à la vie politique africaine. Pour qu’un Barack Obama puisse être élu président des Etats-Unis aujourd’hui, il a fallu que d’autres se battent, combattent et meurent même, parfois, en ayant conscience qu’ils ne récolteraient pas personnellement les fruits de leur lutte.

Qu’un certain nombre de régimes en place en Afrique ne soient pas démocratiques est une réalité, visible à l’œil nu. Mais lorsque l’on voit les opposants africains à l’œuvre, on a trop souvent la désagréable impression que leur unique but est d’arriver rapidement au pouvoir, pour résoudre leurs problèmes personnels. D’où une propension à aller à la soupe, chaque fois que l’occasion se présente : opposant, ministre, puis opposant, en attendant de redevenir ministre… La gloutonnerie dont font souvent preuve ceux qui sont parvenus au pouvoir en dit long sur les réelles motivations des opposants qu’ils étaient.

Voilà qui peut expliquer les troubles politiques parfois violents que certains déclenchent systématiquement à chaque échec électoral, comme si le ciel leur tombait sur la tête. Comme s’ils avaient pris des engagements avec leurs créanciers, en fixant les échéances par rapport aux élections.
 
Commentaire n° 63 posté par Ngaporo le 28/01/2009 à 23h31
Je ne sais pas si je dois vous répondre, j'ai la nette impression que vous « plaisantez » alors que nous traitons des choses sérieuses.
 
Enfin, disons qu'en Afrique et particulièrement dans notre pays, l'effectivité du pouvoir est essentiellement entre les mains du Président de la République.
 
J'ai été au gouvernement et j'ai fait ce que j'ai pu, d'abord pour ramener la vie dans un pays meurtri par une guerre dévastatrice et recrée un environnement propice à la reprise des activités, les congolais le savent.
 
Maintenant je propose aux congolais un projet porteur. Je vous demande de bien lire le Pacte présidentiel que je viens de publier et vous comprendrez que face à un pouvoir en fin de potentiel qui ne propose plus rien pour arrêter la dégradation et changer la vie, mon projet alternatif requiert une grande importance et devrait plutôt emporter votre adhésion.
 
Merci.
Réponse de DZON MATHIAS le 01/02/2009 à 20h46
Bonjour Monsieur le President,
je viens de regarder l'interview de votre ami et frere Bonaventure Mbaya du CC, et il en ressort beaucoup de choses justes est vraies que vous mentionnez dans votre discours. Monsieur Mbaya fait un brillant expose sur la situation dans le Pool et surtout propose des solutions telle que la reinsertion de ces jeunes qui ont combattu. Que pensez Vous bien que dans un poste precedent vous disiez que vous ne saveez pas exactement le pourquoi de la guerre? L'une de vos priorite en tant que chef de l'etat sera sans doute de reabilite le Pool, et donc d'envisager un eventuel rapprochement avec Ntumi. Qu'en est -il?
Mbaya B, parle aussi de la constitution taillee sur mesure pour Sassou Nguesso. Une fois President que ferez vous de cette constitution< Allez vous exhumer la constitution de 1992, ou seulement apporter certaine modification? Sur quelle constitution allez-vous preter serment? Pour L'occasion, le mode de prestation de serment changera t-il au profit de la Bible comme aux USA?
Quelles sont vos propositions concernant la reformation de l'Etat Congolais ?
Merci d'avance pour vos reponses monsieur le president. Sachez seulement que vous avez le soutient profond de millier de Congolais.

Herve Ikounga
Commentaire n° 64 posté par Herve Ikounga le 28/01/2009 à 16h30
Hervé Ikounga,
 
Toutes vos questions trouvent leurs réponses dans le pacte présidentiel. Veuillez vous en référer.
 
Merci.
Réponse de DZON MATHIAS le 29/01/2009 à 12h55
Monsieur Dzon,

Je tiens à vous féliciter pour le courage avec lequel vous dites tout haut ce que les congolais pensent tout bas.

Le diagnostic de la maladie du Congo ressort clairement  dans votre discours d'investiture. Je sais que les congolais, vous donnerons l'occasion de traiter notre malade commun (le Congo) car, il est inadmissible que dans un pays où on compte à peine 3 600 000 habitants et qui a engrangé 10 000 milliards de FCFA au titre du budget de l'Etat et des excédents budgétaires depuis 2003, les gens continuent à vivre comme dans une banlieue de l'enfer.

A l'instar des maux et malheurs que vous avez décriés dans votre discours, il faudra ajouter L'ABSENCE D'UN PLAN DE DEVELOPPEMENT A LONG TERME POUR LE CONGO. Jus qu'ici, le Congo vit au jour le jour ne sachant où il va.


à bientôt Monsieur ''Le Prédident''.
 

Commentaire n° 65 posté par sgol le 28/01/2009 à 13h00

Je viens de voir une vidéo sur le site France Ô. La chaîne a parlé de la convention sur son JT Afrique. Il est encore disponible. Il y'avait du monde et les gens semblaient enthousiastes. Il faut bouger et prouver au monde que les dirigeants africains ne sont pas tous des voleurs aveugles !! Continuer Monsieur Dzon !

Commentaire n° 66 posté par Bibi Masta le 28/01/2009 à 10h27
Félicitation pour votre convention. Mais après la parole, il faut des actes. Comment comptez-vous faire accepter vos revendications au pouvoir pour une organisation transparente des élections. Par ailleurs quel est votre programme d’actions pour diffuser votre message dans tout le pays.
Commentaire n° 67 posté par asta le 28/01/2009 à 10h21
Bonjour Asta,

Pour faire accepter les revendications qui ne sont pas seulement les miennes mais plutôt celles de tous les démocrates et tous les patriotes qui souhaitent que la présidentielle de 2009 se passe dans la paix et la transparence, je compte sur  la mobilisation populaire. C'est pour vous dire qu'il ne s'agit pas seulement d'une affaire de DZON nous sommes tous interpellés. Dans les prochains jours, nous allons appeler le peuple congolais à des actions pacifiques, et nous souhaitons que la mobilisation soit au rendez vous.
Chère Asta, c'est donc aussi de votre devoir où que vous soyez de mobiliser avec les moyens qui sont les votre, un maximum de congolais ici au pays.
C'est sur la mobilisation populaire que nous comptons pour faire échec à la stratégie antidémocratique du pouvoir.
 
Depuis plusieurs jours, des équipes sont en mouvement dans les différents départements avec des milliers d'exemplaires du pacte présidentiel pour expliquer et diffuser notre message. C'est aussi l'engagement que des centaines des délégués départementaux qui ont assistés à la convention ont pris.
Pour ma part, je prépare une tournée dans le Congo profond dans les prochains jours.

Merci
Réponse de DZON MATHIAS le 29/01/2009 à 12h58

Au passage je tiens juste à signaler, très intéressant le débat entre Messieurs Achille Mouamba et Bernard Andomola sur la Mondialisation ...Une petite préférence pour Monsieur Mouamba. Je connais point votre âge mais je tiens à signaler que je suis complètement du même avis que vous.J’habite en France depuis 10 ans je suis en terminale Economique et sociale j'ai 17 ans et je suis français sur les papiers et congolais dans l'âme...si le fait de ramener des chinois chez nous c'est participer à la mondialisation c'est que nous avons rien compris à ce terme. Nous ne sommes même pas capable de nous gérer nous même et il faut encore ramener des étrangers qui viennent nous dominer  dans notre propre pays…mdrrrr quelle mondialisation???Mais on se prend pour la France ou quoi ? Oui la France elle a les moyens de nous accueillir chez elle et elle a besoin de main d’œuvre pour balayer ses rues ou garder ses personnes âgées mais nous, nous sommes le Congo petit pays d’Afrique centrale. Il faut savoir une chose les chinois qui sont au Congo ne repartirons jamais ou ça sera difficile de les renvoyés. Ces gens sont venus dans un pays où il y'a de l'argent à se faire et ou les habitants sont doux et dociles, dans leur pays ils n'était rien , en chine ils sont des milliards même si on nous passerait l'un des meilleurs ingénieurs chinois, la chine s'en plaindra pas il sont tellement nombreux...le Congo est un Eldorado pour les chinois mais pas que le Congo, le monde est un eldorado pour les chinois et ils veulent le conquérir.En Afrique c'est le lieu où ils font le plus de ravage,tout devient chinois à ce qui parait brosse a dent ,dentifrice,ils font même des beignets .. ..  Ceux que nous ignorons c'est que leurs produits sont bourrés d'erreur et de poison comme certains produits très dangereux qu'ils mettent dans du dentifrice ou autre, d’autres diront que c'est mieux que rien mais dans 10 ans nous nous réveillerons avec des cancers, ou autres tumeurs très dangereux chose que nous avons peu pour l'instant. Ne nous laissons pas tromper par les hôpitaux, stades qu'ils construisent en deux jours, si seulement vous saviez combien sa coûte a l'Etat et aux soit disant ingénieurs chinois pour construire tous ça. Ah mondialisation l'Africain veut suivre un mouvement mais il ne sait même pas en quoi sa consiste .La Mondialisation à la base est source de richesse pas de malheur un pays est libre de se mettre ou pas au rythme de la mondialisation c'est à elle de juger là ou ses intérêts serait les mieux garantis et les plus productifs .Mais bon le jour ou comprendra cela ça sera en 3009 mais le blanc aura déjà mis les pieds sur Jupiter aussi,mais bon au moins on y arrivera...QUE DIEU  BENISSE VRAIMENT LE CONGO ET L AFRIQUE ET PAR LA MEME  OCCASION MONSIEUR MATHIAS DZON ET JE LUI SOUHAITE BONNE CHANCE POUR LES ELECTIONS  .

Commentaire n° 68 posté par un congolais le 28/01/2009 à 00h46
Notre pays se meurt...Je me rends compte que comment l'homme est méchant et que le Noir est mauvais le blanc a bien fait de nous coloniser saurait été une erreur de ne pas le faire..et oui je pèse bien mes mots parcque quand je vois tout le mal qu'un congolais fait à un autre c'est alarmant le congo pays pétrolier même s'ils peuvent pas s'empêché de voler l'argent du pays mais quand même avec tout le pétrole qu'il y'a au congo et pour le peu que nous sommes mes amis TOUT CONGOLAIS DEVRAIT AVOIR L'EAU ET L'ELECTRICITE GRATUIT sa devrait etre même le premier droit des congolais une fierté nationale  mais bOn!!!même la rdc avec tout ses maux à une situation moins pire que la nôtre le Congo devient un pays comme le Bénin mali ou même somalie quoii..non je sais pas comment le seigneur fera pour les pardonné franchement..On disait brazza la verte mdr brazza la poubelle..ponton lea belle qui est devenu ponton la malade,il y'a autant de mort à pointe-noire qu'il y'a de mouches.lesbrazzavillois ont tellement le ventre plein qu'il meurt d'AVC .. un ami rwandais se moque souvent du congo en disant le pays ou on meurt des moustiques et du sida ALORS MONSIEUR MATHIAS DZON PENSEZ VOUS POUVOIR RESOUDRE TOUS CES PROBLEMES ????? JE VEUX QUE VOUS ME REPONDER FRANCHEMENT VOUS MËME VOUS SAVEZ QUE DANS CE METIER POUR DURER IL FAUT FAIRE DU MAL DONC ETES VOUS PRET A DONNER VOTRE VIE POUR LES CONGOLAIS????
Commentaire n° 69 posté par un congolais le 27/01/2009 à 23h23
Merci d
e poser cette question. Si j'ai pris le temps de rédiger le pacte présidentiel, c'est pour indiquer aux congolais quelle politique je mettrai en œuvre pour attaquer de front les problèmes qui se posent à eux au quotidien et ceci dans toutes les sphères de la vie nationale.
 
Vous voudrez donc vous en référer pour vous faire une idée de ce sera notre politique dans tous les domaines.
 
Encore merci pour cette question.



Réponse de DZON MATHIAS le 29/01/2009 à 13h03
L'internention est une arme redoutable qui fait que beaucoup comme moi. meme avant le coup d'envoie de la campagne officielle , croient en la victoire de juillet 2009.
Monsieur Dzon, voila la le discours le plus complet de ces 30 dernieres annees au Congo, vraiment je suis sur que malgre tout ce que le pouvoir est capable de faire, vous serez le prochain president du Congo. Si les congolais n'ont pas compris le message et qu'ils mystifient toujours Sassou, se sera la faim pour tous. Battez vous avec un campagne de fer , vous y arriverez. Rompez avec les anciennes pratiques de communication, ouvrez vous d'avantage a la technologie. Monsieur Dzon, j ai les larmes aux yeux, j'ai perdu beaucoup d'amis et de parents, ma famille au pays souffre, a cause de Sassou. Il fut un temps ou je vous mettais dans le meme sac, mais vous etes un homme nouveau. Un homme de paix. D'ici , je peux faire la difference entre vous et tous les autres politiciens, vous etes le seul qui avez la carrure pour diriger actuellement au Congo.
Sassou nous gouverne aujourd'hui par ce que nous dormions encore. Maintenant c'est fini! 
Je ne sais pas comment vous tiendrez tete au pouvoir actuel, mais nous mettons nos priere ( ma famille et moi) a votre entiere disposition. Il faut avoir une attitude positive pour arriver a ses fins.
Monsieur Dzon, ne nous decevez pas votre message est clair et Sassou a peur.

La voix est ouverte Monsieur le President.

Herve Ikounga
Commentaire n° 70 posté par Herve Ikounga le 27/01/2009 à 23h05
Merci pour vos encouragements monsieur Ikounga.
 
Je ne vous décevrai pas. Mon engagement de conduire au changement dans notre pays est irréversible pour qu’ensemble nous construisions un Congo nouveau.
 
M.D.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Profil

  • DZON MATHIAS
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN
  • Mathias Dzon, économiste de formation, Président de l'ARD et premier secrétaire de l'UPRN

Recherche

Archives

Articles Récents

Liens